Accueil / Finances / 10 nouvelles nominations à la Banque Africaine de Développement

10 nouvelles nominations à la Banque Africaine de Développement

10 nouvelles nominations à la Banque Africaine de Développement

La Banque africaine de développement a le plaisir d’annoncer la nomination des nouveaux chefs de division.

Ainsi, Mouhamed Ba a été nommé chef de division, Audit interne, institution et finance, avec effet au 1er juillet 2017. De nationalité sénégalaise, M. Ba est un professionnel expérimenté de l’audit, de la gestion du risque et de la conformité, qui a eu à jouer, durant ses dix-neuf ans de carrière, divers rôles auprès des cabinets d’audit de renommée mondiale, d’une grande banque de dépôt et plus récemment auprès de la Banque africaine de développement. Mouhamed était jusque-là Chargé en chef des questions institutionnelles au Bureau du viceprésident principal, où il assumait notamment les fonctions ci-après : gestion du secrétariat du Comité de coordination de la haute direction ; coordination des activités d’audit interne et participation aux différentes initiatives stratégiques de la Banque telles que la mise en œuvre du nouveau Modèle de développement et de prestation de services en cours ; et conseils au vice-président principal sur les questions fiduciaires, d’intégrité, de gestion du risque et financières. Avant d’entrer au Bureau du vice-président principal en 2014, Mouhamed a passé quatre ans, en qualité d’auditeur interne supérieur, puis d’auditeur interne en chef au Département de l’audit interne de la Banque, où il a piloté des audits sur les opérations souveraines et non souveraines de la Banque, ainsi que sur des processus institutionnels tels que la gestion du risque de crédit, les achats institutionnels et la gestion des bureaux pays. L’expérience antérieure de M. Ba englobe également deux ans à la State Street Bank à Paris comme chef de la conformité, et dix ans en diverses qualités auprès de Deloitte. Mouhamed est titulaire d’un master en organisation et audit des marchés financiers et d’un master en gestion (marchés financiers et investissements) de la SKEMA Business School, Nice, France.

-Nyawira Ndambuki a été nommée chef de division, Formation et perfectionnement du personnel, avec effet au 16 juin 2017. De nationalité kenyane, Nyawira occupait le poste de Chargée en chef de partenariat en ressources humaines pour la vice-présidence Agriculture et développement humain et social, avant sa nouvelle nomination. En cette qualité, elle a collaboré étroitement avec le viceprésident et l’équipe de direction du complexe à l’élaboration de la nouvelle structure, au positionnement du personnel et au processus de recrutement pour les postes vacants. Avant d’entrer à la Banque africaine de développement, Nyawira a travaillé pendant six ans à la Barclays Bank du Kenya, où elle a assumé différentes fonctions : chef du service Leadership, apprentissage & talents ; partenaire en ressources humaines ; spécialiste de la dotation en ressources pays et conseillère en ressources humaines – développement des talents et du leadership. Son expérience antérieure englobe des fonctions de gestion des ressources humaines à PricewaterhouseCoopers et à la NIC Bank du Kenya. Nyawira est titulaire d’un master d’administration des affaires (gestion des ressources humaines) de l’University of Nairobi, Kenya, et d’une licence en sciences de l’éducation de Kenyatta University, Kenya.

-Daniel Schroth a été nommé conseiller du vice-président, Électricité, énergie, climat et croissance verte, avec effet au 1er août 2017. De nationalité allemande, Daniel est entré à la Banque africaine de développement comme spécialiste principal de l’énergie, et a coordonné diverses initiatives dont l’Énergie durable pour tous – Plateforme africaine, le Centre africain de technologie climatique et de financement, le Groupe des dirigeants africains pour l’énergie et le Programme de développement des marchés de mini-réseaux d’énergie verte, et a représenté la Banque africaine de développement auprès du Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures. Avant d’entrer à la BAD, Daniel a servi comme conseiller politique du chef de la Délégation de l’Union européenne à Sarajevo, et conseiller économique et adjoint du chef de la section Intégration économique et européenne à la Délégation de l’Union européenne à Skopje. Daniel a également acquis une vaste expérience auprès de la Mission des Nations Unies au Kosovo comme coordinateur du secteur de l’énergie, et auprès de l’Équipe des ressources naturelles de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, de la Direction générale de l’élargissement de la Commission européenne à Bruxelles et du cabinet Bain & Company. Daniel est titulaire d’un master et d’un doctorat en relations internationales de l’University of Cambridge, Royaume-Uni.

-Callixte Kambanda a été nommé chef de division, Politique, réglementation et statistiques énergétiques, avec effet au 1er août 2017. De nationalité rwandaise, il a occupé les postes de spécialiste principal puis de spécialiste en chef des infrastructures au sein du Consortium pour les infrastructures en Afrique. Il y a piloté avec succès l’instauration d’un dialogue stratégique et de partenariats entre les pays africains et le secteur privé sur des questions touchant au secteur de l’énergie, qui se sont traduits par une meilleure participation du secteur privé. Ses réalisations dans le domaine de la gestion du savoir ont permis un meilleur accès aux informations sur le secteur de l’énergie, en particulier la publication d’un Atlas de l’énergie, et de rapports sur les producteurs indépendants d’électricité et les pools énergétiques régionaux en Afrique. Callixte a une connaissance approfondie des questions énergétiques nationales et régionales, pour avoir occupé le poste de Secrétaire exécutif du pool énergétique de l’Afrique de l’Est, et celui de responsable de la planification et des études à la société nationale d’électricité du Rwanda. Callixte est titulaire d’un master en génie électrique de l’Université des sciences appliquées de Kaiserslautern, Allemagne, et d’un master en administration des affaires (gestion de projets) de la Maastricht Management School, Pays-Bas.

-Patience Kuruneri a été nommée chef de division, Santé publique, sécurité et nutrition, avec effet au 1er août 2017. Patience est de nationalité zimbabwéenne. Avant sa nomination, elle occupait le poste de chargée en chef de la santé publique, dont la mission était de piloter l’élaboration du programme de la Banque en matière de ressources humaines pour la santé. En cette qualité, elle a contribué aux revues, par la Banque, du secteur pharmaceutique et de la couverture médicale universelle, ainsi qu’au renforcement des systèmes de santé. Auparavant, Patience a occupé divers postes dans les domaines de la santé au Fonds des Nations Unies pour l’enfance et à l’Organisation mondiale de la santé, notamment dans la mobilisation des ressources et la coordination de l’aide aux niveaux national et régional. Patience est titulaire d’un master en santé publique de la City University of New York, ÉtatsUnis d’Amérique, et d’une licence de santé publique de l’University of Massachussetts, ÉtatsUnis d’Amérique.

-Al-Hamndou Dorsouma a été nommé chef de division, Climat et croissance verte, avec effet au 1er août 2017. Al-Hamndou est de nationalité tchadienne. Jusqu’à sa nomination, il était responsable de la division du financement climatique, outre ses propres fonctions de chef du programme phare de l’efficacité énergétique. Son expérience à la Banque africaine de développement couvre de nombreux domaines du secteur de l’énergie tels que : les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le financement du climat/vert, les changements climatiques et la croissance verte, l’environnement mondial et la protection de l’environnement. À la Banque, il a également fourni un appui à la conception et à la mise en œuvre de stratégies énergétiques et d’initiatives en matière de changement climatique et de croissance verte, ainsi qu’à la stratégie de gestion des risques climatiques et d’adaptation au risque climatique. Il apporte aussi une expérience en matière d’appui aux pays africains pour l’élaboration de plans d’action nationaux de lutte contre la désertification au Sahara et au Sahel. Al-Hamndou est titulaire d’un master en développement international & environnement de l’Université Senghor, Égypte, et d’un master en géographie de l’Université de N’Djamena, Tchad.

-Aida Ngom a été nommée chef de division, solutions financières – institution et finances, avec effet au 16 août 2017. Aida est de nationalité sénégalaise. Jusqu’à sa nomination, elle occupait le poste de chargée en chef des investissements au sein de la division des infrastructures et du financement des partenariats public/privé. Au nombre de ses réalisations figurent le bouclage réussi de transactions dans les secteurs de l’énergie et du transport, le renforcement des relations avec des entreprises de premier ordre à travers le continent, la création d’une réserve de projets et la promotion de produits et instruments innovants de la Banque pour la bonne exécution des projets. Aida est titulaire d’un master en banque et finances de l’Université René Descartes de Paris – France, et d’un master en organisation des entreprises de Heriot-Watt University, Edinburgh, Royaume-Uni.

Brendon Moyo a été nommé chef de division, Finances, Département des services juridiques, avec effet au 16 août 2017. De nationalité zimbabwéenne, Brendon assume cette nouvelle fonction après avoir travaillé comme conseiller juridique en chef à la division finances depuis 2010. Il a été recruté en 2007 comme Conseiller juridique principal. Il a notamment apporté son concours à la conclusion du premier accord d’échange d’exposition entre les banques multilatérales de développement, en vertu duquel la Banque africaine de développement, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement et la Banque interaméricaine de développement ont accepté d’échanger un important volume de ressources au titre de l’exposition au risque de crédit. Il a également formulé des avis juridiques et élaboré des documents relatifs à la Sixième augmentation générale du capital de la Banque africaine de développement, et prodigué des conseils juridiques au titre des activités d’emprunt et d’autres activités de mobilisation de ressources du Groupe de la Banque. Avant d’entrer à la Banque, Brendon a assumé la fonction de directeur commercial et de la conformité de Kingdom Africa, une société établie aux États-Unis qui assure la gestion de deux fonds d’investissement privé consacrés à l’Afrique. Avant cela, il a travaillé comme : chef de division – affaires institutionnelles à Kingdom Financial Holdings Limited, un groupe de services financiers établi au Zimbabwe ; directeur du département juridique de Zimbabwe Banking Corporation ; et associé à McNaught Wickwar, un cabinet spécialisé dans le droit commercial basé au Zimbabwe. Brendon a vingt ans d’expérience professionnelle, notamment dans les domaines du droit et des règlements financiers internationaux, du développement international, des marchés de capitaux et des opérations sur des produits dérivés, du droit des sociétés, et de la gouvernance et de l’administration des marchés émergents. Brendon est titulaire d’un master en administration des affaires (finances) de l’University of Nottingham, Royaume-Uni. Il est également titulaire d’un master en droit (affaires internationales) de l’American University à Washington D.C., États-Unis d’Amérique, ainsi que d’un master en droit commercial de l’University of South Africa, Afrique du Sud, et d’une Licence de droit de l’University of Zimbabwe, Zimbabwe.

Monojeet Pal a été nommé chef de division, Efficacité énergétique et cuisson propre, avec effet au 16 août 2017. De nationalité indienne, Monojeet possède une riche expérience en matière d’opérations, d’investissements et de stratégies. Pendant ses dix-huit années de carrière à la Banque, il a, entre autres, travaillé sur les opérations non souveraines, la planification institutionnelle et en tant que consultant en gestion. Il a occupé dernièrement une fonction consultative au bureau du Vice-président chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte. Il avait travaillé auparavant au département de l’énergie, de l’environnement et du changement climatique, où il s’occupait des questions institutionnelles et des opérations de financement climatique innovant. Avant cela, il avait contribué à différentes initiatives et opérations d’investissement au département des opérations du secteur privé de la Banque, Monojeet est titulaire d’un master en administration des affaires de l’INSEAD et d’un master en systèmes d’information de la London School of Economics, Royaume-Uni.

Makena Mwiti entre à la Banque africaine de développement comme Coordonnatrice de l’AFAWA au Département du genre, des femmes et de la société civile, avec effet au 2 octobre 2017. De nationalité kenyane, Makena a accumulé quinze années d’expérience dans le développement international, le secteur bancaire commercial et la gestion des questions de genre. Elle a fait ses preuves en matière d’innovations et de mise en œuvre de programmes locaux et internationaux consacrés à l’entrepreneuriat féminin, l’agroindustrie, l’accès au financement, au développement des petites entreprises et au partage d’informations sur le crédit en Amérique du Nord et en Afrique subsaharienne, régions dans lesquelles elle a travaillé et fourni des conseils aux gouvernements, organisations et entrepreneurs. Makena exerce actuellement la fonction de Directrice du commerce inclusive et durable à Trade Mark East Africa, une institution de premier plan à financement multidonateurs, qui appuie la promotion du commerce en Afrique de l’Est. En cette qualité, elle est chargée du renforcement des capacités et de la prise en compte des questions de genre au niveau institutionnel et dans le cadre des programmes de plusieurs entités comme la Communauté de l’Afrique de l’Est, les gouvernements nationaux, le secteur privé et les organisations de la société civile. Avant cela, elle avait travaillé au secrétariat de l’Unité genre de la Société financière internationale du Groupe de Banque mondiale, où elle avait piloté l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’entrepreneuriat féminin évolutifs. Makena est titulaire d’un master en financement du développement de l’University of Manchester, Royaume-Uni, et d’une licence d’économie et des affaires de l’University of Hull, Royaume-Uni.

financialafrik

Aller en haut