Accueil / Développement / Airbus: nouvelle commande de 25 A321neo par le coréen Asiana

Airbus: nouvelle commande de 25 A321neo par le coréen Asiana

Airbus: nouvelle commande de 25 A321neo par le coréen Asiana

La compagnie aérienne sud-coréenne Asiana Airlines a signé une lettre d’intention pour acheter 25 appareils A321neo au constructeur Airbus Group.

Le constructeur aéronautique Airbus Group a annoncé mardi 11 février que la compagnie aérienne sud-coréenne Asiana Airlines avait signé une lettre d’intention pour lui acheter 25 A321neo, la version remotorisée de son appareil monocouloir A321.

3,2 milliards de dollars

Au prix catalogue, cette commande représente 3,2 milliards de dollars, mais les compagnies aériennes obtiennent généralement d’importants rabais sur les prix affichés lors de contrats importants.

Les appareils, d’une capacité de 180 passagers, seront affectés à des dessertes intérieures et régionales d’Asiana, qui exploite déjà 50 avions d’Airbus et attend en outre la livraison de 34 gros porteurs A380 et A350XWB pour ses lignes long-courrier, a précisé Airbus dans un communiqué.

“Avec l’A321neo, nous pourrons espérer davantage d’efficacité, avec une consommation de carburant réduite de 20% et une portée de vol accrue”, a déclaré le PDG de la compagnie sur-coréenne, Kim Soo Cheon, cité dans le texte.

11.500 commandes à ce jour

Airbus indique que la gamme des appareils A320 – dont fait partie l’A321neo – totalise à ce jour plus de 11.500 commandes et plus de 6.400 livraisons à 400 client et opérateurs dans le monde.

Asiana exploite actuellement 50 appareils d’Airbus et attend en outre la livraison de 30 gros porteurs A350XWB entre 2017 et 2025, ainsi que quatre A380 pour le développement de lignes long-courrier.

A l’instar de ses concurrents, la société entend profiter de l’essor de la demande chinoise et cherche à attirer les passagers asiatiques voyageant vers les Etats-Unis et l’Europe.

L’entreprise a par ailleurs publié mercredi un chiffre d’affaires en hausse de 2% en 2014, à 5.840 milliards de wons (4,68 milliards d’euros), et un bénéfice net de 62,7 milliards de wons (50,3 millions d’euros), après une perte de 114,7 milliards de wons (92 millions d’euros) en 2013.

AFP/challenges.fr

Aller en haut