Accueil / Développement / 443 morts suite à l’épidémie de méningite

443 morts suite à l’épidémie de méningite

443 morts suite à l’épidémie de méningite

L’épidémie de méningite qui sévit au Niger depuis janvier dernier a fait 443 morts sur un total de 6. 609 cas signalés, à la date du 15 mai dernier, selon un dernier bilan du ministre nigérien de la Santé publique, Mano Aghali.

Sur les huit régions que compte le pays, cinq, notamment Niamey, Dosso, Tillabéri, Tahoua et Maradi, sont particulièrement touchées par cette épidémie, a fait savoir le ministre.
La tranche d’âge la plus affectée par la maladie est de 2 à 15 ans. La capitale, Niamey, a été la plus touchée où on enregistrait au moment fort de la crise jusqu’à 200 à 250 cas par jour.
Selon les autorités, l’épidémie a vite gagné du terrain notamment à cause de la pénurie de vaccins dans le pays et sur le marché international.
“Aujourd’hui, grâce à la prise en charge des malades, par la faveur des opérations de vaccination, ainsi que la sensibilisation et à la communication, l’appui de nos partenaires et tous les efforts déployés par l’Etat, nous pouvons dire que la situation est sous contrôle”, a rassuré M. Aghali.
Le nombre de cas enregistrés par jour, à Niamey, ne dépasse guère la centaine.
Pour la prise en charge des cas suspects, notamment dans la capitale, deux sites ont été aménagés pour offrir assez de lits et des traitements gratuits aux patients.
Les méningites infectieuses sont contagieuses. Le mode de transmission est principalement la contagion qui se fait à proximité immédiate, soit par contact direct, soit par l’inhalation de particules en suspension transitoire du fait de la toux par exemple.
L’évitement du contact rapproché et le lavage des mains peuvent aider à prévenir la transmission.

icilome.com

Aller en haut