Accueil / Développement / 49 millions de m3 d’eau impropre consommés annuellement au Sénégal (Etude)

49 millions de m3 d’eau impropre consommés annuellement au Sénégal (Etude)

49 millions de m3 d’eau impropre consommés annuellement au Sénégal (Etude)

Au Sénégal, 49 millions de m3 d’eau de boisson impropre sont annuellement distribués à la population par 25 sites de production, selon un hydraulicien qui a mené une étude sur «l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous au Sénégal».
«25 sites de production dérogent aux recommandations de l’OMS sur la qualité de l’eau de boisson, depuis plusieurs années déjà, soit une production annuelle de 49 millions de m3, c’est-à-dire 35% de la production totale du réseau AEP urbain en 2013», explique le polytechnicien et hydraulicien, Antoine Diockel Thiaw dans l’étude commanditée par le Congad.
Selon lui, la responsabilité peut incomber à la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES) qui peut ne pas fournir des infrastructures hydrauliques sécurisées à la SDE (Sénégalaise des eaux).
«Aussi, la SDE peut-elle être responsable car, son réseau de distribution peut être contaminé. Même l’usager peut être responsable en laissant son branchement contaminé par divers objets domestiques. Donc, les responsabilités sont partagées», a expliqué M. Thiaw, ancien Directeur de l’exploitation et de la maintenance des forages ruraux motorisés.
Poursuivant, il a dit que le Sénégal a fait des progrès remarquables en matière d’accès à l’eau avec un taux d’adduction de 84, 1% en 2013 en milieu rural et de 98% en milieu urbain à la même année. Ce qui contraste avec les faibles progrès réalisés en matière d’accès à l’assainissement dont le taux était en 2013 à 49, 1% en milieu rural, contre 61, 7% en milieu urbain.

Lignedirecte.sn/senenews.com

Aller en haut