Accueil / Développement / 5ème Conférence sur l’emploi et la formation professionnelle : …

5ème Conférence sur l’emploi et la formation professionnelle : …

5ème Conférence sur l’emploi et la formation professionnelle : …

5ème Conférence sur l’emploi et la formation professionnelle : Les ministres de l’UEMOA veulent mutualiser leurs efforts.

La 5ème Conférence du Cadre de Concertation des ministres en charge de l’Emploi et /ou de la Formation professionnelle de l’UEMOA, qui a eu lieu en mai 2014 à Dakar, a désigné la Côte d’Ivoire pour organiser, en collaboration avec la commission de l’UEMOA, la 6ème Conférence des ministres. Conférence qui dont l’ouverture a eu lieu le mercredi 1er juillet 2015 dans un hôtel au Plateau en présence de MM. Moussa Dosso et Sidi Touré, respectivement ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle, et ministre délégué auprès du Président de la République chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Cette Conférence, prévue se terminer le vendredi 3 juillet 2015, a pour thème : « De la Concertation à l’Action : faire de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, une priorité de l’espace UEMOA ». A l’ouverture des assises, le ministre Sidi Touré a salué et félicité les participants pour le choix évocateur du thème de la conférence. « Ce thème rappelle à notre conscience que la formation et le perfectionnement des jeunes constituent l’investissement immatériel le plus sûr en vue d’une bonne adaptation socioéconomique quel que soit le pays », a-t-il souligné. Il s’est dit rassuré que les pays de L’UEMOA arriveront à se donner un avenir durable et serein, à la seule condition d’unir leurs efforts pour relever ensemble les défis de la qualité des ressources humaines, qui est une des solutions contre le chômage des jeunes.

Quant au ministre Moussa Dosso, il s’est surtout penché sue la valorisation de la formation professionnelle. Selon lui, il existe un déphasage quasi général entre les orientations stratégiques nationales centrées sur la nécessaire formation professionnelle d’un maximum de jeunes et le très petit nombre de jeunes effectivement accueillis et formés dans les établissements de formation. Ce déphasage est renforcé par le fait que la formation mise en œuvre n’est pas ciblée sur les compétences requises par les emplois existants et les emplois en devenir et exige la plupart du temps des actions correctives et de réinsertion. Pour lui, la Conférence des ministres d’Abidjan se fixe pour objectif principal de véritablement faire du ‘’Cadre de Concertation des ministres en Charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle’’, un organe de partage, de mutualisation et de mise en œuvre des politiques et pratiques de l’espace UEMOA en vue de mieux former les jeunes et renforcer significativement leur accès effectif au monde du travail. Les travaux effectués au sein du Cadre de Concertation doivent avoir pour résultat principal d’inscrire les politiques d’Emploi et de Formation Professionnelle au cœur des priorités stratégiques, opérationnelles et budgétaires de l’Espace UEMOA.

Olivier Guédé
abidjan.net

Aller en haut