lundi 28 septembre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / 5G : Qualcomm montre ses muscles et affiche ses partenaires

5G : Qualcomm montre ses muscles et affiche ses partenaires

5G : Qualcomm montre ses muscles et affiche ses partenaires

L’équipementier a mis en avant sa longue liste de partenaires utilisant ses solutions 5G. Mais il n’a pas pu montrer toutes les démonstrations qu’il comptait dévoiler à Barcelone.

Après la présentation la semaine dernière de sa troisième génération de modem 5G, le X60, Qualcomm dégaine les nouveautés qu’il réservait à l’origine pour le MWC de Barcelone. Elles ont été évoquées ce soir par le président de Qualcomm Cristiano Amon lors d’une présentation retransmise en vidéo depuis San Diego. Pas d’annonce technologique majeure cependant à se mettre sous la dent. Il s’agissait essentiellement pour l’équipementier d’énumérer ses partenaires, de faire monter sur scène les plus prestigieux (Samsung, Facebook, Microsoft) et de montrer ses muscles face à ses concurrents. Cristiano Amon a d’ailleurs commencé par se féliciter d’avoir reçu hier un prix du GSMA, celui du Disruptive Device Innovation Award pour son modem 5G X55.
Si le salon de Barcelone avait eu lieu, l’idée était aussi de proposer plusieurs démonstrations censées donner un aperçu du futur de la 5G que nous ne verrons pas malheureusement.
Les alliés de Qualcomm

La plate-forme Snapdragon 865, une puce 5G présentée au mois de décembre dernier, a d’ores et déjà séduit toute une flopée de partenaires qui vont l’intégrer dès cette année dans des flagships. Parmi eux : ASUS, Black Shark, Fujitsu Connected Technologies Limited, iQOO, Lenovo, Nubia, OPPO, realme, Redmi, Samsung Electronics Co., Ltd, Sharp Corporation, Sony, vivo, Xiaomi et ZTE.
Qualcomm a rappelé que la plate-forme intégrait un modem-RF 5G de deuxième génération, le Snapdragon X55,  ainsi que le Wi-Fi 6 et l’audio Bluetooth avec le sous-système de connectivité mobile Qualcomm FastConnect 6800.
Côté infrastructures réseau, Qualcomm affiche une liste de fournisseurs d’infrastructures radio ou de constructeurs ayant adopté sa plate-forme radio 5G FSM100xx dévoilée en mai 2018. Cette solution vise à connecter les zones urbaines congestionnées comme les stades ou les transports en commun avec des small cells et se focalisant sur les ondes millimétriques. Des acteurs comme Samsung (côté équipementier) ou Rakuten (comme opérateur) l’utilisent.
Du côté des Always Connected PC, l’équipementier affirme que les 17 principaux opérateurs mobiles  mondiaux vont prendre en charge les PC fonctionnant avec des plate-formes Snapdragon. Il évoque les noms de Verizon, Sprint, Telefonica, China Mobile, China Telecom ou encore SK Telecom. Pas d’opérateur français puisque la 5G n’est pas encore lancée dans notre pays.
Un reference design pour les casques de VR et d’AR

Qualcomm a enfin présenté un reference design intégrant la plate-forme XR2 5G également dévoilée au mois de décembre dernier. Cette dernière prend notamment en charge la 8K et jusqu’à 7 modules caméras simultanément. Il s’agit du deuxième chipset dédié à ce que Qualcomm appelle la XR (extended reality), soit la réalité virtuelle et la réalité augmentée. L’enjeu est ici de connecter en 5G casques et lunettes.
« Qualcomm investit énormément dans ce domaine pour construire un véritable écosystème. Nous sommes convaincus que la XR va transformer la société au même titre que le smartphone », avait déclaré à ce sujet le directeur France de Qualcomm Jean Varaldi lors d’un pre-brief avec la presse. Ce reference design a une double vocation : faire gagner du temps aux développeurs d’applications et aux clients constructeurs qui sortiront ainsi plus facilement ensuite des produits.
Pour finir, la 5G n’était pas seule au programme. Qualcomm a annoncé être prêt pour le Wi-Fi 6E, la dernière évolution du Wi-Fi qui intègre la bande supplémentaire du 6 GHz. Il ouvre ainsi la voie aux premiers produits compatibles.
01net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut