Accueil / Tic & Telecoms / A Paris, Orange ouvre un « smartstore » géant sur quatre étages

A Paris, Orange ouvre un « smartstore » géant sur quatre étages

A Paris, Orange ouvre un « smartstore » géant sur quatre étages
Avec quelques 150 collaborateurs sur place, l’opérateur veut ici « faire preuve de pédagogie » en « mettant en scène des usages digitaux ».

Dans ce vaste espace de 2.000 m2 au cœur du quartier de l’Opéra, l’opérateur historique mise sur des animations, des projections et des ateliers pour familiariser ses clients à ses box et objets connectés.

Sur les 700 points de ventes dont il dispose, c’est le navire amiral. Ce lundi, Orange a inauguré un énorme magasin dans le quartier de l’Opéra, au cœur de la capitale. Concrètement, il s’agit du 110ème « smartstore » de l’opérateur historique. Sur 2.000 m2 et quatre niveaux, les clients peuvent déambuler dans différentes ailes dédiées aux usages du numérique. On y trouve des espaces dédiés à la « maison », au « bien-être » ou au « travail », où le visiteur peut essayer tout un éventail de 800 accessoires et applications. Cela va de l’overboard au vélo d’appartement connecté, de la montre intelligente au dernier système de visioconférence, de la montre connectée au dernier drone à la mode. Le tout dans un cadre qui ressemble plus à une boutique de décoration qu’à un espace traditionnel de vente de forfaits mobiles et autres abonnements Internet.

D’après Fabienne Dulac, la patronne d’Orange France, cette grande boutique, située à deux pas d’un énorme magasin Apple, doit permettre au groupe de développer et de peaufiner sa stratégie « d’expérience client », qui consiste à accompagner le chaland dans un écosystème numérique parfois compliqué à appréhender. Avec quelques 150 collaborateurs sur place, l’opérateur veut ici « faire preuve de pédagogie » en « mettant en scène des usages digitaux ». Orange va notamment organiser tous les jours des animations et des ateliers pour comprendre, par exemple, comme configurer une box. Ou initier de petits groupes à des expériences de réalité virtuelle, grâce à des casques dédiés.

 
Un accompagnement « de bout en bout »

Dans son communiqué, le leader français des télécoms enfonce le clou : « Dans la boutique Orange Opéra, les visiteurs peuvent non seulement manipuler les produits, mais aussi réellement vivre de nouvelles expériences. Le visiteur y découvre une approche sensorielle et intuitive de la technologie pour se l’approprier. » Et ainsi – et surtout – faire sonner le tiroir-caisse.

Parmi les nouveautés, Orange a préparé, au premier étage, un espace dédié à sa future banque en ligne Orange Bank, dont le lancement est prévu au premier trimestre 2017. Pour l’instant, l’endroit est seulement estampillé du logo Orange Cash, sa solution de paiement mobile sans contact. Laquelle est d’ailleurs disponible pour les propriétaires d’iPhone depuis ce mardi midi.

En misant tout sur l’accompagnement « de bout en bout » des clients, Orange espère se démarquer de ses concurrents dans un marché des télécoms aussi mature qu’ultra-concurrentiel. D’ailleurs, l’inauguration de ce magasin constituait en soi une réponse à son rival SFR. Au même moment, l’opérateur de Patrick Drahi, qui table lui sur la convergence entre les télécoms et les médias, inaugurait le lancement de BFM Paris, sa nouvelle chaîne d’info locale.

latribune

Aller en haut