Accueil / Finances / Abraaj annonce le closing de son 3eme fonds dédié à l’Afrique subsaharienne, à 990 millions $

Abraaj annonce le closing de son 3eme fonds dédié à l’Afrique subsaharienne, à 990 millions $

Abraaj annonce le closing de son 3eme fonds dédié à l’Afrique subsaharienne, à 990 millions $
Arif Masood Naqvi, CEO d'Abraaj Group.

La firme de capital-investissement spécialisée dans les marchés émergents Abraaj Group a annoncé, dans un communiqué publié le 13 avril, avoir clôturé son troisième fonds dédié à l’Afrique subsaharienne à 990 millions de dollars.$

Abraaj Africa Fund III (AAF III) a reçu le soutien d’un large éventail d’investisseurs institutionnels internationaux, de fonds de pension, de fonds souverains et d’institutions de financement du développement, précise le groupe dans son communiqué.

64% du montant levé proviennent d’investisseurs européens et nord-américains. Les principales institutions financières africaines ont aussi engagé des sommes importantes dans AAF III. Les investisseurs institutionnels, les fonds de pension et les fonds souverains représentent, à eux seuls, 76% du montant total récolté.

«La forte demande pour ce nouveau fonds reflète la confiance des investisseurs dans la forte croissance que connaît l’Afrique. Cette croissance solide est tirée par l’urbanisation et des données démographiques qui favorisent l’expansion de la classe moyenne et alimentent la consommation dans de nombreux secteurs», a commenté Arif Naqvi (photo), fondateur et directeur général du groupe Abraaj.

AAF III devrait notamment investir dans des entreprises de taille moyenne, bien gérées et opérant dans les secteurs les plus susceptibles de bénéficier de la demande entraînée par l’expansion rapide de la classe moyenne urbaine à travers l’Afrique subsaharienne. Ces secteurs comprennent notamment les biens et services de consommation, le crédit à la consommation et les infrastructures essentiellement au Nigeria, au Ghana, en Côte d’Ivoire, en Afrique du Sud et au Kenya.

«Notre longue présence sur le terrain, avec des équipes locales chevronnées dans les quatre villes clefs en Afrique subsaharienne et notre expérience mondiale approfondie en matière de création de valeur, nous mettent dans une position unique pour identifier les entreprises à fort potentiel qui peuvent devenir champions régionaux dans leurs domaines d’activité», souligne M. Naqvi.

Abraaj Group, qui dispose de bureaux à Nairobi, Lagos, Accra et Johannesburg, a investi à ce jour quelque 3 milliards de dollars en Afrique. La firme de private equity gère actuellement 9 milliards de dollars à travers des fonds sectoriels, régionaux ou dédiés à des pays bien déterminés.

agenceecofin.com

Aller en haut