Accueil / Développement / Accor Hôtels tire son épingle du jeu en Angola !

Accor Hôtels tire son épingle du jeu en Angola !

Accor Hôtels tire son épingle du jeu en Angola !

La récente tournée africaine entreprise par le Président François Hollande, qui s’est aussi rendu en Angola, a été très bénéfique pour le géant hôtelier français Accor, qui a tiré son épingle du jeu, en signant un partenariat exclusif avec le Groupe angolais AAA ACTIVOS LDA.

Lors de sa tournée africaine, François Hollande avait annoncé les enjeux économiques qui motivent son périple angolais. Accompagné par des dirigeants de nombreuses entreprises françaises, dont le géant hôtelier Accor, l’objectif du chef d’Etat français a été atteint. Accor en a tiré bénéfice en signant un partenariat exclusif avec le groupe angolais AAA ACTIVOS LDA, qui œuvre dans le même secteur. Ce partenariat entre les deux chaînes hôtelières, prévoit d’ouvrir 50 hôtels en contrat de gestion pour l’horizon 2017, soit plus de 6 200 chambres comprises entre les sections économiques luxueuses.

Implantation historique

Selon Sébastien Bazin, Président-directeur général de AccorHotels, il s’agit « d’une implantation historique et sans précédent d’un groupe hôtelier en Angola, rendu possible grâce à notre partenariat avec AAA ACTIVOS LDA », témoignant de l’ambition forte de Accor Hotels en Afrique, continent où le tourisme est en plein essor », explique-t-il. Avant d’ajouter : « L’engagement du Groupe en Angola, qui compte 25 millions d’habitants, dont près de 40% de population active, implique également la formation de 3 000 salariés embauchés localement. Cette transmission de notre savoir-faire s’ouvre à une large gamme de métiers de l’hôtellerie, du service en salle aux postes de directiond’établissement ».

Alliance unique

Pour sa part, Carlos Manuel de Sao Vicente, fondateur et propriétaire d’AAA, estime que cette coopération avec le groupe français revêt une alliance unique dans le domaine hôtelier angolais. Elle répond ainsi aux besoins sans cesse croissants de la demande internationale envers son pays. « L’Angola diversifie son économie en vue de réduire sa dépendance à l’égard du secteur minier, notamment le pétrole et les diamants »

Selon lui la signature de ce projet stratégique aiderait son Groupe AAA à la construction d’un réseau national de 50 hôtels étendus sur l’ensemble du territoire angolais avec entre autres le volet formation. « Nous avons signé un partenariat avec Accor Hotels portant sur la gestion des hôtels, la formation des travailleurs angolais et la mise en place de services hôteliers satisfaisant les standards internationaux et mêlant esprit français et traditions angolaises. » a-t-l déclaré.

Ambition de l’Angola l’Afrique

Convaincu du rôle que va jouer l’Angola à l’échelle continentale en terme du tourisme et de l’hospitalité, le fondateur du Groupe AAA, nourrit des ambitions. « Nous sommes certains que l’Angola jouera très rapidement un rôle clé sur le marché africain de l’hospitalité et du tourisme. L’Angola a les moyens de devenir une destination touristique majeure et nos 50 hôtels permettront de stimuler le tourisme national et international. », affirme-t-il satisfait du partenariat.

Si d’un côté le groupe Accor hôtel, basé à Casablanca au Maroc, est forte d’une expérience de 40 ans pour sa présence sur le continent, il est en revanche permis de saluer son partenaire angolais AAA, qui est aussi un acteur économique qui bénéficie d’une excellente réputation dans différents secteurs notamment des assurances pour le pétrolier et investissements.

Makaila Nguebla
afrik.com

Aller en haut