Accueil / Portraits / Adama Paris : « La styliste multiculturelle du nouveau millénaire »

Adama Paris : « La styliste multiculturelle du nouveau millénaire »

Adama Paris : « La styliste multiculturelle du nouveau millénaire »

Née à Kinshassa Adama Amanda Ndiaye dit Adama Paris est une sénégalaise pure sang grande créatrice et promotrice de mode. Grâce à son père, diplomate, elle a grandi entre la RDC, la Belgique, l’Italie, l’Égypte, la Côte d’Ivoire, la France. Es voyage ayant ainsi donc contribué à former la personnalité de Adama. Connue à travers le monde grâce à sa marque de vêtements et autres accessoires déposés Adama Paris, au Black Fashion Week, Dakar Fashion Week Africa Fashion Awards, etc. Son crédo fard est de faire de la mode un moyen de métissage universel. La trentaine révolue, elle est aujourd’hui une grande icône de la mode à travers le monde. Elle a aussi élargi son champ d’entrepreneur Girl avec le lancement de la Fashion Africa TV.
Mais même si tout va en crescendo pour elle cela n’a pas été du donné au départ. A ce propos, elle se confiait à nos confrères d’africatopsucces.com « J’ai fait des études de sciences économiques à Nantes puis j’ai été à la fac de Dauphine à Paris. J’ai toujours voulu travailler dans la mode mais mes parents n’étaient pas trop emballés par cette perspective. Mon père me disait: Tu es noire, tu dois travailler deux fois plus qu’une blanche. Je ne suis pas d’une famille conservatrice mais mes parents voulaient que j’aie un minimum de bagage scolaire. Je suis issue d’une famille où tout le monde doit être diplômé. J’ai galéré pendant des années à faire des choses dans mon petit appartement. Ni la promiscuité, ni les moments difficiles n’ont eu raison de ma soif de réussite».
Aujourd’hui Adama Ndiaye est devenue une femme très admirée et se sont ses parents qui doivent certainement se réjouir. Entre le Black Fashion Week de Paris et le Dakar Fashion Week, c’est plus déterminée qu’elle lance en 2012, la Fashion Africa TV qu’elle a autofinancé à hauteur de 80 millions de F CFA (122 000 euros). Adama Ndiaye sillonne le monde, New York, Brésil, la Chine dans le but de mieux vendre et de faire connaître les créations africaines.

Balguissa Sawadogo
Ecodafrik.com

Aller en haut