Accueil / Auto & Transports / Aérien : Flydubai étend son réseau africain à la RDC

Aérien : Flydubai étend son réseau africain à la RDC

Aérien : Flydubai étend son réseau africain à la RDC
La compagnie low cost émiratie Flydubai lance ses premiers vols à destination de Kinshasa. Une nouvelle orientation qui entre dans cadre de sa stratégie d’expansion de son réseau africain.

Flydubai a inauguré ce dimanche 15 avril sa ligne Dubaï-Kinshasa. Une première pour une compagnie émiratie. L’opérateur low cost lance ainsi sa nouvelle ligne quotidienne de quatre dessertes entre les capitales émiratie et congolaise avec une escale à Entebbe en Ouganda, indique le management de la compagnie dans un communiqué de presse.

«Kinshasa est l’une des villes les plus étendues et les plus peuplées d’Afrique. C’est donc un hub clé à la fois pour le tourisme et pour le commerce», a déclaré Ghaith Al Ghaith, PDG de flydubai, soulignant que l’ouverture de cette nouvelle liaison aérienne vers l’aéroport de Ndjili, l’un des plus fréquentés de RDC décuple les opportunités de consolider les liens commerciaux entre les Emirats Arabes Unis et l’Afrique.

Au-delà de la RDC, Flydubai vise donc le Continent. Fondée en mars 2008 avec à ce jour une couverture mondiale de 89 destinations dans 46 pays différents, Flydubai a depuis quelques années lancé une offensive sur l’Afrique. Avec sa ligne vers Kinshasa, la compagnie émiratie porte à 13 le nombre des destinations desservies à travers le Continent. «Grâce aux liaisons quotidiennes entre le hub aérien de Dubaï et l’un des plus grands pays d’Afrique, les voyageurs auront accès à davantage de possibilités de connexions», a déclaré Sudhir Sreedharan, vice-président senior des opérations commerciales de flydubai.

Objectif, l’Afrique centrale !

En pratique, la compagnie offre aux voyageurs au départ de Kinshasa l’accès à plus de 90 destinations sur son réseau. Ceux-ci pourront également bénéficier de l’itinéraire vers les 80 destinations internationales de l’opérateur dubaïote historique Emirates, grâce au partenariat en partage de code entre les deux compagnies.

L’idée, selon Flydubai, est surtout d’offrir «une nouvelle passerelle» vers l’Afrique centrale aux voyageurs en provenance de la région du Conseil de coopération du Golfe (CCG), de Russie et du sous-continent indien.

«L’Afrique est un marché important pour flydubai depuis le lancement de la compagnie. Nous continuons d’observer une forte demande pour les liaisons directes et, l’année dernière, flydubai a contribué à hauteur de 13% à la croissance totale de Dubai Airports pour le marché africain», a confié Sreedharan.

Cette nouvelle desserte de Dubaï vers Kinshasa sera un plus, notamment pour le secteur du tourisme et de l’hôtellerie puisque l’aérien reste encore le talon d’Achille dans le développement de ce dernier à travers le Continent.

Ristel Tchounand

afrique.latribune 

Aller en haut