samedi 31 octobre 2020
Accueil / Auto & Transports / Aérien: l’IATA revoit ses prévisions 2020 à la baisse

Aérien: l’IATA revoit ses prévisions 2020 à la baisse

Aérien: l’IATA revoit ses prévisions 2020 à la baisse

L’incertitude continue de planer sur la reprise du trafic aérien à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus qui gagne en intensité, notamment en Europe. L’IATA, l’Association internationale du transport aérien, prévoit une baisse de 60% du trafic européen cette année par rapport à 2019. Car malgré la légère embellie de ces derniers mois, la nouvelle vague de la pandémie qui se dessine menace bel et bien la reprise et avec elle les emplois.

Avec le tourisme, c’est l’un des secteurs de l’économie qui souffre le plus des restrictions liées à la crise sanitaire. C’est que transport aérien et tourisme ont leurs destins liés.

Le lobby du secteur aérien, l’IATA, estime aujourd’hui à plus de 7 millions le nombre d’emplois qui sont menacés par sa mauvaise santé. Parmi ces emplois, le personnel des hôtels et des sites touristiques. C’est un million de plus que ce qui était estimé encore en juin.

Après l’effondrement du mois d’avril, une embellie s’était profilée en juin. Mais avec la menace d’une seconde vague qui semble se matérialiser, les pays referment peu à peu leurs frontières aux ressortissants des pays considérés à risque. Et le ciel s’assombrit à nouveau pour le secteur.

En France, en Grande-Bretagne et en Allemagne, la baisse du trafic en 2020 est désormais estimée à 65%. En Espagne et en Italie où plusieurs villes sont reconfinées, la baisse est estimée à 63%. Cette baisse du trafic et plus généralement, la quasi-mise à l’arrêt des avions depuis le printemps se traduit par un manque à gagner considérable. 419 milliards de dollars en moins pour les 290 compagnies membres de l’IATA qui n’envisage pas de reprise avant 2024.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut