samedi 05 décembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Affaire OPL 245 : le Nigéria réclame à Shell et Eni 1,092 milliard $ pour dommages subis

Affaire OPL 245 : le Nigéria réclame à Shell et Eni 1,092 milliard $ pour dommages subis

Affaire OPL 245 : le Nigéria réclame à Shell et Eni 1,092 milliard $ pour dommages subis

Le Nigéria exige de Shell et d’Eni un dédommagement immédiat de 1,092 milliard de dollars, dans le cadre de l’affaire OPL 245, du nom du plus gros scandale de corruption du secteur pétrolier nigérian. Il faut noter que cette demande arrive à un moment de vaches maigres pour Abuja.

Mercredi, Lucio Lucia, avocat du gouvernement nigérian dans l’affaire OPL 245 du nom du plus gros scandale pétrolier du Nigéria, a formulé au tribunal de commerce de Milan, une demande de 1,092 milliard de dollars en tant qu’avance immédiate pour les dommages subis. Cette avance fait, selon l’avocat, partie d’un ensemble de dommages, dont le montant sera fixé par le tribunal à une date ultérieure.

Shell et Eni, les principaux accusés sont soupçonnés d’avoir acquis le bloc OPL 245 qui abrite le plus grand gisement d’huile par bloc d’Afrique pour 1,3 milliard de dollars. Selon les enquêteurs, 1,1 milliard de dollars auraient servi à payer des pots-de-vin à des responsables politiques nigérians, dont l’ancien ministre du Pétrole, Dan Etete. Ce dernier, Eni, Shell et les managers accusés ont plaidé non coupables.

Selon l’ONG Global Witness, fin 2018, l’accord entre Eni et Shell pour acquérir le périmètre, a entraîné un manque à gagner de plus de 6 milliards de dollars pour les caisses publiques.

La demande de la partie nigériane intervient dans un contexte où le pays fait face à de graves difficultés économiques et financières et se retrouve au bord de la récession économique.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut