Accueil / Développement / Affaires : l’Egypte accueillera le Forum Africa 2017

Affaires : l’Egypte accueillera le Forum Africa 2017

Affaires : l’Egypte accueillera le Forum Africa 2017

Cette rencontre se tiendra du 7 au 9 décembre prochain à Charm el-Cheikh, en Égypte. Le Forum Africa 2017 est une réunion de haut niveau offrant aux participants une occasion inégalée de promouvoir le commerce et les investissements en Afrique.

Des chefs d’État et des hommes d’affaires vont se réunir une nouvelle fois à Charm el-Cheikh à l’occasion de ce forum sous le patronage du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. « La conférence de trois jours réunira des délégations de haut niveau de dirigeants politiques et économiques d’Afrique et du monde, notamment des chefs d’État et des PDG les plus importants du continent », indique un communiqué du ministère égyptien des Investissements et de la coopération internationale et l’Agence régionale des investissements du COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe).

Le programme du forum prévoit que une Journée des jeunes entrepreneurs qui permettra aux jeunes de rencontrer leurs aînés, des mentors, des business angels et des sociétés de capital-risque, pour partager des idées, développer des réseaux et concrétiser des projets d’avenir. La Journée des jeunes entrepreneurs d’Africa 2017 associe des incubateurs, des investisseurs et des fonds de capital-risque.

La ministre égyptienne des Investissements et de la Coopération internationale, le Dr Sahar Nasr, a affirmé que qu’il existait une véritable opportunité africaine fondée sur des réformes favorables aux affaires sur l’ensemble du continent durant ce haut lieu d’échanges. « Le Forum a pour objectif la promotion des investissements sur notre continent, en particulier les investissements transfrontaliers », a-t-il souligné. « En Égypte, nous avons entrepris un ambitieux programme de réformes économiques et amélioré le climat des affaires et la compétitivité. Ces efforts vont de pair avec notre volonté de jouer le rôle de passerelle stratégique entre l’Afrique et le reste du monde », a ajouté la ministre égyptienne.

Pour sa part, la directrice de l’Agence régionale des investissements du COMESA, Heba Salama, a confirmé la confiance des investisseurs vis-à-vis de l’Afrique. « L’Afrique et, en particulier, la région COMESA, continue d’offrir quelques-uns des meilleurs retours sur investissement du monde. Africa 2017 sera une occasion inégalée de réunir les bâtisseurs de l’avenir de l’Afrique et de faire progresser les projets d’investissement transformateurs de demain », a-t-elle dit.

Dans le cadre du Forum Africa 2017, l’Égypte présentera des projets de grande envergure, dont la construction d’une nouvelle capitale à 45 km du Caire, et plusieurs projets de zones économiques spéciales et de zones industrielles le long du Canal de Suez. Ce pays est réputé en Afrique et au Moyen-Orient pour avoir développé des écosystèmes favorables à l’innovation et aux nouveaux entrepreneurs. Le forum qui s’annonce va donc renforcer l’engagement de l’Égypte d’améliorer l’intégration économique et culturelle de l’Afrique et stimuler les investissements dans l’une des régions du monde qui connaît une forte croissance.

En 2015, l’Égypte avait accueilli un sommet tripartite au cours duquel un accord de libre-échange a été signé, réunissant trois communautés économiques importantes régionales – la communauté de développement d’Afrique australe (SADC), la Communauté d’Afrique de l’est (EAC) et le COMESA. Les 26 États membres forment le plus grand bloc commercial du continent : la 15ème économie sans frontières du monde en termes de PIB.

Nestor N’Gampoula
adiac-congo

Aller en haut