Accueil / Finances / Afreximbank et la BDEAC dégagent 500 millions d’euros pour appuyer la zone CEMAC

Afreximbank et la BDEAC dégagent 500 millions d’euros pour appuyer la zone CEMAC

Afreximbank et la BDEAC dégagent 500 millions d’euros pour appuyer la zone CEMAC

Afreximbank, la banque africaine d’import-export, et la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) comptent dégager une enveloppe de 500 millions d’euros pour permettre aux pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) de rattraper leurs retards.

L’accord de cofinancement a été signé ce mercredi 11 juillet à Abuja, en marge des 25èmes assemblées générales annuelles de la banque basée au Caire. L’enveloppe devra aider « à un avancement plus rapide de plusieurs projets en cours et à venir ».

Selon Benedict Oramah, président d’Afreximbank, l’institution qu’il dirige est déterminée à appuyer le développement en général et le commerce en particulier, dans toutes les zones du Continent.

Pour le top management de la BDEAC, Fortunato Ofa Mbo Nchama, « la zone CEMAC doit se mettre à niveau et se doter des infrastructures et industries pour répondre aux urgences en matière d’intégration régionale ».

Il est à rappeler que cette convention avec Afreximbank s’inscrit dans la lignée du plan stratégique 2017-2021 de la BDEAC. Ce plan a pour objectif de réduire les coûts des importations agroalimentaires dans la zone CEMAC, composée du Cameroun, la République centrafricaine, du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale et du Tchad.

Ndeye Magatte Kebe

financialafrik

Aller en haut