Accueil / Tic & Telecoms / Afrimalin: quand l’Afrique réinvente Amazon et Le bon coin

Afrimalin: quand l’Afrique réinvente Amazon et Le bon coin

Afrimalin: quand l’Afrique réinvente Amazon et Le bon coin

L’Afrique en marche, se penche aujourd’hui sur un site de vente en ligne, Afrimalin, qui popularise dans 8 pays d’Afrique la vente en ligne. Afrimalin est ce que l’on appelle une « market place », une place de marché et le site a réussi à professionnaliser le paiement et la livraison des produits achetés en ligne.

« Il y a un vécu des Africains que nous connaissons, c’est que les Africains aiment bien faire du troc sur Facebook, sur les réseaux sociaux. Donc on se base sur ce principe de troc comme Le bon coin pour pouvoir leur faire aimer le commerce en ligne. »

Espoir Dossa est l’un des dirigeants d’Afrimalin. Présent dans huit pays d’Afrique francophone, ce site propose aux particuliers et aux professionnels, artisans, et commerçants ; de vendre leurs produits. Afrimalin est à mi-chemin entre le géant de la vente en ligne Amazon et le célèbre site français de petites annonces, Le bon coin. Mais pour vendre Afrimalin a vite compris qu’il devait éduquer le consommateur africain.

« Ce qui nous manque aujourd’hui, c’est de pouvoir éduquer les consommateurs des pays où nous nous trouvons, de pouvoir les habituer à comprendre qu’il est plus facile pour eux de pouvoir commander directement en ligne et qu’il y a la sécurité aujourd’hui. Parce que ce dont les gens ont peur c’est d’engager leurs sous, d’engager leurs fonds et de ne pas être sûrs de recevoir leur produit. Donc il faut de l’éducation, c’est pour cela qu’aujourd’hui nous faisons beaucoup de “one to one”. On a par exemple au Bénin une dizaine de commerciaux qui vont voir les personnes, leur expliquer ce qu’est Afrimali, ce qu’est le commerce électronique .»

Autre élément clé de sa stratégie, la distribution. Comment assurer au consommateur qu’il recevra son produit dans des délais acceptables. Espoir Dossa.

« Pour les premiers mois, notre stratégie a été d’intégrer la livraison au niveau d’Afrimalin. Donc Afrimalin possède sa propre flotte de livraison, de motos, de tricycles également qui permettent aujourd’hui dès que nous avons les commandes et dès que c’est validé de pouvoir lancer l’appel au niveau du marchand. Dès que le produit est prêt, Afrimalin envoie un livreur récupérer le produit et le livrer à l’acheteur. »

Présent au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali, en RDC, au Sénégal et bientôt au Togo, Afrimalin connait un développement spectaculaire. L’entreprise à moins d’un an d’existence. Le business model de la vente en ligne a fait ses preuves départ le monde, et Afrimalin n’a eu aucun mal à lever des fonds, auprès d’investisseurs. Les techniques de paiement sont adaptées au marché africain. Ainsi, il est possible de payer en mobile money. Le service paiement par téléphone mobile très développé au sud du Sahara.

Olivier Rogez
rfi

Aller en haut