Accueil / Développement / Afrique du Sud : croissance du PIB au 2e trimestre, incertitude pour la fin de l’année

Afrique du Sud : croissance du PIB au 2e trimestre, incertitude pour la fin de l’année

Afrique du Sud : croissance du PIB au 2e trimestre, incertitude pour la fin de l’année

CCTV.com française > Vidéos > Afrique
Afrique du Sud : croissance du PIB au 2e trimestre, incertitude pour la fin de l’année
09-09-2016 14:00

Share on facebook Share on google Share on twitter Share on sinaweibo
L’économie sud-africaine n’est pour l’instant pas encore tirée d’affaires. Les derniers chiffres du PIB indiquent que l’économie a progressé de 3,3 % entre avril et juin, soit un résultat meilleur que prévu.

Après la croissance négative enregistrée au premier trimestre de cette année, on s’inquiétait d’un plongeon possible dans une récession. Bien que ces nouvelles soient bonnes pour le pays, les économistes mettent en garde en précisant que le reste de l’année ne devrait pas connaître un rythme de croissance similaire.

 

L’année a été difficile pour toute l’Afrique du Sud. Avec les prévisions de croissance nulle de la Banque de réserve cette année, les meilleurs indicateurs que prévus du PIB ont apporté un soulagement bienvenu. Mais les économistes estiment qu’il s’agit surtout d’un rebond technique.
 
GEORGE GLYNOS
Économiste principal
ETM Analytics
 
“C’est à l’évidence, une nouvelle positive qui est meilleure que ce qui était prévu, et c’était un bon rebond. Mais nous craignons que le 3e trimestre, par exemple ne soit pas identique. Le prochain cycle de croissance va être calculé sans une base plus solide conséquente et donc on constatera un reflet plus réaliste de ce qui se passe dans l’économie sud-africaine.”
 
L’économie est encore fragile et la monnaie reste instable. Un demi-million de personnes ont perdu leur emploi au cours de la première moitié de l’année. Et les dépenses de consommation, qui représentent près de 70 % du PIB sont pénalisées.
 
LESIBA MOTHATA
Économiste principal
Investment solutions
 
“Le chômage est plus élevé, cela fait dérailler la capacité des ménages à contribuer activement en termes de dépenses. Les dépenses de biens durables sont faibles. Nous voyons aussi des articles aux prix élevés… Les gens ne dépensent plus leur argent dans les voitures ou même dans de nouvelles maisons. Ce qui contribue de façon négative aux dépenses de consommation des ménages.”
 
Outre les problèmes structurels de l’économie, l’instabilité politique menace maintenant l’investissement direct étranger.
 
LESIBA MOTHATA
Économiste principal
Investment solutions
 
“Il y a énormément d’angoisses dans l’économie autour de ce qui pourrait se produire au sein du ministère des Finances qui a laissé de nombreuses entreprises se demander ce qui arrivera dans le pays. Assisterons-nous au retrait précipité des étrangers en termes d’investissement dans le pays ? Est-ce que le rand sera liquidé ?”
 
GEORGE GLYNOS
Économiste principal
ETM Analytics
 
“Sans savoir ce qui se passe sur le front politique, nous ne pouvons tout simplement pas faire un appel précis sur des variables importantes telles que le Rand. À la suite de cela, il est très difficile de tirer des conclusions dans les prochains trimestres parce que très honnêtement, si le rand devait se négocier à 18 rands contre un dollar ou même plus faiblement, il y a une très forte probabilité que l’économie sud-africaine prenne alors la direction d’une récession “.
 
SUMITRA NYDOO
Johannesburg, Afrique du Sud
 
“L’Afrique du Sud cherche toujours à éviter une dégradation de sa note. Et alors qu’il reste moins de 4 mois avant que cette décision soit prise, les économistes estiment qu’il y a encore des moments difficiles à venir. Une dégradation de la note rendra la dette beaucoup plus chère. Le projet de loi national portant sur les intérêts est déjà le poste dont les dépenses accusent la plus forte progression. L’Afrique du Sud pourrait éviter de justesse la récession cette année, mais l’économie devrait demeurer dans une phase de non-croissance pendant un certain temps.

 

cctv.com

Aller en haut