jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Afrique du Sud : la dette de l’Eskom s’est accrue de 1,5 milliard $ au cours de l’année écoulée

Afrique du Sud : la dette de l’Eskom s’est accrue de 1,5 milliard $ au cours de l’année écoulée

Afrique du Sud : la dette de l’Eskom s’est accrue de 1,5 milliard $ au cours de l’année écoulée

En Afrique du Sud, la dette de l’Eskom, la compagnie électrique nationale s’est encore accrue, de 1,5 milliard $ au cours de l’année écoulée. Elle passe ainsi à 29 milliards $. La crise du coronavirus et la vétusté des centrales sont les principales causes de cette situation.

En Afrique du Sud, la dette de l’Eskom la compagnie électrique nationale a crû de 26 milliards de rands (1,5 milliard $) en un an selon des documents parvenus à Bloomberg. La compagnie électrique nationale a en effet fait passée son endettement de 454 à 480 milliards de rands (29 milliards $).

Au cours de l’année écoulée, l’Eskom a contracté un prêt syndiqué de 15 milliards de rands auprès des banques commerciales, un prêt de 7 milliards de rands auprès de la China Development Bank et une facilité de 5 milliards de rands auprès de la Public Investment Corp.

L’augmentation de ces dettes intervient alors que l’Eskom peine à faire face à ses dépenses de fonctionnement, dont le paiement du service de la dette malgré l’appui financier que lui alloue le gouvernement. En plus, le manque de maintenance de ses centrales âgées a entraîné le retour, en juillet des séries de délestage après quatre mois de fourniture continue de l’énergie à la faveur du ralentissement de l’économie induite par la pandémie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut