Accueil / Mines & Energies / Afrique du Sud : la Nersa autorise une augmentation de 9,4% du tarif de l’électricité

Afrique du Sud : la Nersa autorise une augmentation de 9,4% du tarif de l’électricité

Afrique du Sud : la Nersa autorise une augmentation de 9,4% du tarif de l’électricité

En Afrique du Sud, le régulateur national de l’électricité (Nersa) a autorisé une augmentation de 9,4% du tarif de l’électricité. Valable pour l’exercice budgétaire 2016/2017, ce nouveau tarif entrera en vigueur à partir du 1er avril prochain.

Cette augmentation survient après que l’Eskom a sollicité une hausse de 16% afin de récupérer 22,8 milliards de rands (environ 1,44 milliard $) qu’elle aurait utilisés pour réduire les délestages. Cette demande avait soulevé un tollé général à travers le pays.

«L’intérêt de la population a été pris en compte au même titre que celui de l’Eskom.», a affirmé Jacob Modise (photo) le président de la Nersa. La structure a en effet organisé dans les six provinces du pays de vastes consultations impliquant le gouvernement, les différentes organisations professionnelles, les petits et les gros consommateurs d’électricité avant de rendre sa décision.

Selon Chris Yelland, son expert en énergie, elle a seulement accordé à l’Eskom une partie de ses doléances. Ainsi, l’Eskom n’a obtenu le recouvrement que de 11,2 milliards de rands sur les 22,8 demandés. Sur les 11,2 milliards de rands obtenus, 10,256 milliards seront recouvrés auprès des consommateurs locaux et 983 millions auprès des consommateurs extérieurs sur l’exercice budgétaire 2016/2017.

« Nous devons améliorer l’efficacité de la gestion de l’Eskom afin d’éviter au maximum ces augmentations à l’avenir.», a commenté Pravin Gordhan, le ministre sud-africain des finances à l’annonce de cette décision.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut