Accueil / Tic & Telecoms / Afrique du Sud: la start-up AfriCanopy teste le haut débit mobile en zone rurale via le spectre TV blanc

Afrique du Sud: la start-up AfriCanopy teste le haut débit mobile en zone rurale via le spectre TV blanc

Afrique du Sud: la start-up AfriCanopy teste le haut débit mobile en zone rurale via le spectre TV blanc

La start-up sud-africaine AfriCanopy va tester la fourniture de services Internet à haut débit mobile en zone rurale d’Afrique du Sud via le spectre TV blanc.

La région d’expérimentation choisie est la municipalité de King Cetshwayo dans le KwaZulu-Natal. Le projet pilote durera huit mois. L’ambition de la société est d’apporter l’Internet à faible coût à 85 000 résidents de la municipalité et à 50 écoles de la région, tout en créant 400 nouveaux emplois.

William Stucke, le responsable technique d’AfriCanopy, explique que le « spectre TV blanc est la partie de la bande de diffusion terrestre UHF qui n’est pas utilisée dans un lieu particulier pour la diffusion de la télévision ». Il explique que la société a choisi de l’utiliser pour Internet parce qu’ « une fois que les télédiffuseurs passeront de la télévision analogique au numérique, jusqu’à 75% du spectre sera inutilisé à n’importe quel endroit ». Ce sera donc des ressources à fort potentiel mais délaissées.

D’après William Stucke, le matériel technique pour l’essai d’AfriCanopy comprendra un concentrateur principal et quatre stations de base disposées en losange. Chaque station de base abritera des émetteurs-récepteurs de secteur. Ces stations de base, distantes de 16 km, couvriont jusqu’à 20 km du site même.

« La phase 1 de l’essai est de huit mois (…) Ceci est extensible, sur demande, de six mois supplémentaires. Nous avons l’intention de le faire.», a indiqué William Stucke.

agenceecofin

Aller en haut