Accueil / Mines & Energies / Afrique du Sud : PGM annonce de nouvelles intersections à haute teneur à Waterberg

Afrique du Sud : PGM annonce de nouvelles intersections à haute teneur à Waterberg

Afrique du Sud : PGM annonce de nouvelles intersections à haute teneur à Waterberg

La compagnie minière Platinum Group Metals a réalisé de nouvelles intersections de minéralisation à haute teneur sur les couches super T, Central Super F et Boundary Super F de son projet Waterberg, en Afrique du Sud. Cela fait suite à sa récente mise à jour de l’estimation des ressources et à la réalisation de nouveaux forages intercalaires.

Dans la zone Super T, la société a entrecoupé au trou WB208, 5,5m, à une teneur de 9,05 g/t de trois éléments (2,16 g/t de platine, 5,32 g/t de palladium, 1,57 g/t d’or) de 1006,5m à 1012 m de profondeur verticale. Au trou WB209, elle a intercepté 5,72 m à 4,40 g / t de trois éléments (1,12 g / t de platine, 2,97 g / t de palladium et 0,31 g / t d’or) de 1061m de profondeur à 1066,72 m.

A la zone Central Super F, la société a intercepté au trou WB206, 6,0 m à une teneur de 3,56 g / t de trois éléments (1,15 g/t de platine, 2,35 g/t de palladium, 0,06 g/t d’or) de 403,5m à 409,5m de profondeur verticale. Au trou WB207, elle a intercepté 3,75 g/t de trois éléments (1,10 g/t de platine, 2,42 g/t de palladium et 0,23 g/t d’or) sur 6,5 m de 328,5m à 335,0 m de profondeur verticale.

Quant à la zone Boundary Super F, la société y a intercepté au trou WB202, 4,00 g/t de trois éléments (1,24 g / t de platine, 2,65 g/t de palladium, 0,11 g/t d’or) sur 7,91 m de 245,09 m à 253m de profondeur verticale. Au trou WB204, la société a intercepté 4,01 g/t de trois éléments (1,07 g/t de platine, 2,74 g/t de palladium, 0,20 g/t d’or) sur 8,84 m de 275,66 m à 284,5 m.

«Ces nouvelles intersections continuent de démontrer le caractère extraordinaire de la teneur et de l’épaisseur des couches T et F à Waterberg, par rapport à la plupart des mines de platine en Afrique du Sud », a commenté le PDG de la société Michael Jones (photo).

La société a, par ailleurs, déclaré continuer à travailler en étroite collaboration avec son partenaire, la Japan Oil, Gas and Metals national Corporation (JOGMEC) afin d’élargir et de délimiter le projet Waterberg. Une étude de préfaisabilité pour le projet est en cours et en bonne voie pour son achèvement, au plus tard, cette année.

Le projet Waterberg Joint-Venture (WBJV) est situé sur le flanc nord du Bushveld Complex. Il est détenu à 58,65% par Platinum Group Metals.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin.com

Aller en haut