mercredi 21 octobre 2020
Accueil / Mines & Energies / AFRIQUE DU SUD : Sawea et Sapvia forment dans le domaine du renouvelable

AFRIQUE DU SUD : Sawea et Sapvia forment dans le domaine du renouvelable

AFRIQUE DU SUD : Sawea et Sapvia forment dans le domaine du renouvelable

L’Association sud-africaine de l’énergie éolienne (Sawea) et l’Association sud-africaine de l’industrie photovoltaïque (Sapvia) ont lancé récemment un programme de formation dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique du Sud. Baptisée, « Developing Developers », l’initiative vise à renforcer les compétences locales dans le domaine des énergies renouvelables.

Un programme de formation dans le domaine des énergies renouvelables a été lancé récemment en Afrique du Sud par l’Association sud-africaine de l’énergie éolienne (Sawea) et l’Association sud-africaine de l’industrie photovoltaïque (Sapvia). Baptisé « Developing Developers », le programme vise à renforcer les compétences locales selon les normes mondiales. « Nous voulons nous assurer que les développeurs locaux, actuels ou potentiels opérant dans le secteur du renouvelable puissent accéder aux connaissances et à l’expertise nécessaires pour mener les projets du développement à la mise en service, en passant par la diligence raisonnable et la clôture financière », indiquent Sawea et Sapvia.

Concrètement, le programme reposera sur des échanges d’expériences. Au moins 600 techniciens prennent part à l’initiative, au moment où ce pays d’Afrique australe développe des projets d’énergies renouvelables. Le gouvernement sud-africain espère porter à 19 GW la capacité installée de l’énergie solaire et éolienne en Afrique du Sud d’ici à 2030, à travers son Programme d’achat indépendant d’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelable (REIPPP).

Ainsi, dans le cadre du REIPPP, le producteur indépendant d’électricité (IPP) sud-africain BioTherm Energy a connecté son parc éolien Excelsior au réseau électrique. Située dans la province du Cap-Occidental, l’installation affiche une capacité de production de 33 MW. Il y a quelques jours, la centrale solaire Bokamoso est entrée en service avec une capacité de 68 MWc. L’électricité produite par l’installation est injectée dans le réseau de l’entreprise publique Eskom dans le cadre d’un contrat d’achat d’électricité (CAE) d’une durée de 20 ans.

afrik21.africa

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut