mercredi 03 mars 2021
Accueil / Mines & Energies / AFRIQUE : Escotel obtient 25,6 M$ de garanties de la Miga pour solariser les TNS

AFRIQUE : Escotel obtient 25,6 M$ de garanties de la Miga pour solariser les TNS

AFRIQUE : Escotel obtient 25,6 M$ de garanties de la Miga pour solariser les TNS

L’Agence multilatérale de garantie des investissements (Miga), une filiale du groupe de la Banque mondiale vient d’émettre des garanties d’un montant de 25,6 millions de dollars en faveur d’Escotel Mauritius. L’entreprise basée à Maurice fournit des services d’électricité à des opérateurs de téléphonie mobile au Liberia et en Sierra Leone.

Le 19 janvier 2021, l’Agence multilatérale de garantie des investissements (Miga), une filiale du groupe de la Banque mondiale a émis des garanties pour un montant global de 25,6 millions de dollars en faveur de la jeune entreprise basée à Maurice. Il s’agit « des garanties réparties à raison de 13,5 millions de dollars pour la branche d’Escotel Mauritius en Sierra Leone, et 12,06 millions de dollars à Escotel Liberia », indique la Miga.

Escotel Mauritius a été lancée en décembre 2020 dans le cadre d’une joint-venture réunissant trois investisseurs notamment la société de conseil en investissement Inspired Evolution à travers son fonds Evolution II ; Norfund, une société de capital-investissement du gouvernement norvégien et Sagemcom, une société technologique spécialisée dans les solutions audio-vidéo, l’énergie et la télécommunication basée à Rueil-Malmaison en France. Les garanties émissent par la Miga couvre les investissements d’Escotel Mauritius dans la production de l’énergie solaire en Sierra Leone et au Liberia sur une durée de 10 ans.

La réduction des gaz à effet de serre

« Il s’agira de solutions beaucoup plus efficaces et respectueuses du climat. Escotel Mauritius installera notamment les panneaux solaires photovoltaïques sur chaque site de réseau de télécommunication (TNS). Ils viendront compléter et/ou remplacer les générateurs diesel (coûteux), permettant ainsi aux opérateurs de télécommunications de moderniser et d’étendre la portée et la qualité de leurs services. En Sierra Leone, seuls 16 % de la population ont accès à l’électricité contre 12 % au Liberia », explique la Miga. Les garanties accordées par la filiale de la Banque mondiale permettront également de protéger Escotel Mauritius contre les risques de restriction de transfert, d’expropriation, de guerre et des troubles civils.

Les réalisations d’Escotel permettront aux opérateurs de téléphonie mobile de réduire l’impact de leurs équipements sur l’environnement. « En Sierra Leone, 600 TNS devraient être modernisés d’ici à 2028, ce qui permettra d’éviter l’émission de plus de 58 000 tonnes d’équivalent CO2 sur cette période. Au Liberia, près de 158 000 tonnes d’émissions de CO2 seront évitées grâce à la modernisation de 612 TNS », souligne l’Agence multilatérale de garantie des investissements.

afrik21

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut