lundi 21 septembre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Afrique : Le Nigéria, le Kenya et l’Egypte hubs technologiques pour les Private Equity en 2019

Afrique : Le Nigéria, le Kenya et l’Egypte hubs technologiques pour les Private Equity en 2019

Afrique : Le Nigéria, le Kenya et l’Egypte hubs technologiques pour les Private Equity en 2019

Les startups technologiques africaines ont levé un montant record de 2,02 milliards de dollars auprès des capital-investisseurs en 2019. Un montant qui a connu une croissance vertigineuse de 74% par rapport à 2018, révèle le rapport annuel de Partech Africa publié ce 29 janvier.

L’étude s’est basée sur les transactions divulguées et non divulguées des opérations de capital-investissement supérieurs à 200 000 $ destinées aux startups du secteurs technologique et numérique en Afrique.

Evolution des montants levés par les startups africaines Tech

Selon le rapport, cet important montant a été mobilisé par 234 startups technologiques africaines à travers 250 opérations contre 146 en 2018. Dans le détail, les chiffres montrent que les jeunes pousses (Seed+) ont attiré 151 millions de dollars via 127 transactions. Les séries A et B ont bouclé respectivement 469 millions de dollars et 488 millions d’euros, tandis que les sociétés en phase de croissance ont captivé 912 millions de dollars.

Nombre d’opérations par séries

Le Nigéria et le Kenya s’arrachent la part de lion, soit 65% du montant total

De façon géographique, le Nigéria est le pays le plus attractifs aux investissements en Private Equity avec 747 millions $ captés, soit 37% du financement total. Il est suivi à la 2ème marche par le Kenya avec 564 millions $ et l’Egypte (3ème) qui avec 211 millions $ mobilisés sur cette période intègre le top 3 en surclassant l’Afrique du Sud (4ème) qui a retenu 205 millions $ du volume total levé en 2019.

Montant levé par pays

Avec 10 millions $ levés par les startups Tech ghanéennes en 2019, le Ghana se positionne au 5ème rang classement. A la 12ème et 13ème place, le Cameroun et la Côte d’Ivoire ont attiré chacune 3 millions $. Un peu plus loin, le Niger (17ème) et l’Ethiopie (18ème) qui bouclent le classement avec 1 million levé en 2019 chacun.

Le Sénégal se positionne comme un hub technologique

Au niveau de l’Afrique francophone, l’on remarque le Sénégal qui à la 8ème place du classement africain avec 16 millions de dollars via 6 opérations se positionne comme le pays le plus attractif de la sous-région confirmant ainsi sa position de hub technologique.

Financement par secteur

En phase avec l’ambition des gouvernants africains de promouvoir l’inclusion financière sur le continent, le secteur des finances reste le principal domaine d’investissement des capital-investisseurs avec 836 millions $ investis, soit 41,4% du financement total en 2019. Le secteur des offgrid Tech a attiré 247 millions $ et la santé 189 millions $ pour ne citer que ceux-là.

sikafinance

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut