Accueil / Tic & Telecoms / Afrique subsaharienne : L’Afrique du Sud, l’Île Maurice et le Kenya en tête des économies les plus innovantes

Afrique subsaharienne : L’Afrique du Sud, l’Île Maurice et le Kenya en tête des économies les plus innovantes

Afrique subsaharienne : L’Afrique du Sud, l’Île Maurice et le Kenya en tête des économies les plus innovantes
Les trois pays subsahariens ont encouragé les innovations pour stimuler la croissance de leurs économies et répandre la prospérité, selon le rapport de l’Indice mondial sur les innovations 2018, dévoilé mardi à Nairobi et New York.

L’Indice mondial de l’innovation 2018, qui en est à sa onzième édition, est un outil quantitatif détaillé destiné à aider les décideurs du monde entier à mieux comprendre comment stimuler l’activité inventive, moteur de la croissance économique et du développement humain, a expliqué l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) dans un communiqué de presse publié mardi. Au total, 20 pays sont plus innovants qu’attendu par rapport à leur niveau de développement, parmi eux figurent six Etats d’Afrique subsaharienne. L’Amérique du Nord et la région européenne comptent le plus grand nombre de pays avec les économies les plus innovantes, alors que la Chine affiche d’immenses améliorations.

La région la plus innovante

Le rapport indique que l’Afrique subsaharienne se comporte relativement bien dans le domaine de l’innovation. Depuis 2012, la région compte plus de pays parmi le groupe des innovateurs performants que toute autre région. Comme l’année dernière, cette année l’Afrique du Sud occupe la première place parmi toutes les économies de la région (58ème), suivie de Maurice (75ème), et du Kenya (78ème) grâce à des mesures politiques combinées à des investissements dans les technologies modernes, l’élévation des compétences et les recherches scientifiques. Suivent le Botswana, la République-Unie de Tanzanie, la Namibie, le Rwanda et le Sénégal. Parmi eux, le Kenya, la Tanzanie et la Namibie améliorent leur classement par rapport à 2017, tandis que le Rwanda et le Sénégal restent stables et les trois autres économies (Afrique du Sud, Maurice et Botswana) perdent du terrain.

Préserver le rythme d’innovation

Le thème de l’étude était cette année “Stimuler le Monde avec les Innovations” et révèle que l’exploitation des sciences, des technologies, de l’éducation supérieure et du travail qualifié a renforcé la compétitivité des économies africaines. “Il sera important pour l’Afrique de préserver son rythme d’ innovation actuel“, indique ainsi le document publié par l’OMPI et ses partenaires.

L’Indice mondial sur les innovations 2018 a souligné que les infrastructures favorables et le capital humain ont créé un écosystème innovant qui a facilité la croissance et la concurrence des économies africaines. Les économies les plus innovantes d’Afrique ont réussi à attirer des investissements directs étrangers plus élevés qui se sont traduits par plus d’emplois pour les jeunes et plus de revenus permettant une amélioration des secteurs sociaux comme l’éducation et la santé. Le rapport montre que les investissements dans les TIC et l’industrie artistique sous-tendent la modernisation des économies en Afrique sub-saharienne.

Marion Delpech

afrique.latribune

Aller en haut