vendredi 22 janvier 2021
Accueil / Développement / Afrique-UE: le déficit commercial du continent a baissé de plus de 95% entre 2015 et 2018 grâce à une reprise des exportations africaines

Afrique-UE: le déficit commercial du continent a baissé de plus de 95% entre 2015 et 2018 grâce à une reprise des exportations africaines

Afrique-UE: le déficit commercial du continent a baissé de plus de 95% entre 2015 et 2018 grâce à une reprise des exportations africaines

Le déficit commercial du continent africain dans ses échanges avec l’Union européenne (UE) a baissé de 95,2% entre 2015 et 2018. C’est ce qu’a noté l’Agence Ecofin d’après des données publiées par la Commission européenne sur son site.

En 2015, l’Afrique enregistrait un déficit de 21 milliards d’euros dans ses échanges avec l’UE. Si ce déficit a persisté depuis lors, il a nettement fondu pour atteindre seulement 1 milliard d’euros, l’année dernière. C’est moins que le déficit de 14 milliards $ enregistré par le continent dans ses échanges avec la Russie, l’année dernière, ou celui de 6 milliards $ enregistré avec la Chine.

D’après les données de l’UE, cette baisse du déficit commercial du continent noir est liée à une hausse de ses exportations. Estimées à 133 milliards d’euros en 2015, elles ont grimpé de 13,5% pour atteindre 151 milliards d’euros en 2018. Quant aux importations en provenance de l’UE, elles ont légèrement baissé, de 154 milliards d’euros en 2015 à 152 milliards en 2018.

Plus de 65% des biens exportés par les pays africains vers l’UE en 2018 étaient composés de matières premières du secteur agricole, minier ou énergétique, tandis que plus 70% des importations africaines provenant de l’UE l’année dernière concernaient des produits transformés.

Au total, l’Afrique centrale, l’Afrique australe et l’Afrique de l’Ouest ont été les seules régions africaines ayant enregistré un excédent commercial estimé à environ 2 milliards d’euros avec l’UE. L’Afrique de l’Est et l’Afrique du Nord (principal partenaire de l’UE sur le continent) ont quant à elles enregistré des déficits plus importants avec Bruxelles ; pour la région maghrébine, ils se chiffraient à environ 6 milliards d’euros l’année dernière.

Moutiou Adjibi Nourou
agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut