jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Mines & Energies / AFRIQUE : un appel d’offres du HCR pour 10 systèmes solaires hybrides dans trois pays

AFRIQUE : un appel d’offres du HCR pour 10 systèmes solaires hybrides dans trois pays

AFRIQUE : un appel d’offres du HCR pour 10 systèmes solaires hybrides dans trois pays

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) vient de lancer un appel d’offres pour l’installation de systèmes solaires hybrides sur 10 sites en Éthiopie, au Kenya et en Ouganda, pour une capacité cumulée pouvant atteindre 1,8 MWc. Les producteurs indépendants d’électricité (IPP) intéressés ont jusqu’au 30 novembre 2020 pour se manifester.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) veut s’appuyer sur l’énergie solaire dans le cadre de ses missions humanitaires en Afrique. Son Fonds vert vient de lancer un appel d’offres pour l’installation de 10 systèmes solaires photovoltaïques pour ses opérations dans trois pays d’Afrique de l’Est notamment l’Éthiopie, le Kenya et l’Ouganda. Ce projet permettra d’obtenir des centrales solaires pouvant disposer des capacités allant de 60 kWc à 500 kWc, ainsi qu’une capacité cumulée de 1,8 MWc sur l’ensemble des 10 sites.

« Il est prévu que chaque nouveau système photovoltaïque soit installé en combinaison avec des batteries et/ou une génération de diesel résiduelle. Tous les sites comprendront un système de secours au diesel. Les sociétés soumissionnaires devront faire une offre pour tous les sites finalement sélectionnés pour l’appel d’offres », indique le HCR.

La signature des CAE avec les IPP

Selon le HCR, les critères de manifestation d’intérêt se concentreront sur l’expérience, l’expertise, la capacité et les ressources financières nécessaires à l’exécution des projets envisagés. Les producteurs indépendants d’électricité (IPP) intéressés ont jusqu’au 30 novembre 2020 pour se manifester. « La phase de candidature sera suivie d’un appel d’offres auprès des soumissionnaires présélectionnés, qui devrait commencer au début de l’année 2021. Les offres par consortiums seront autorisées, sous réserve de critères de qualification spécifiques », précise cette agence de l’Organisation des Nations unies (ONU)

Les entreprises retenues devront ensuite signer des contrats d’achat d’électricité (CAE) avec le HCR. À travers son Fonds vert, l’agence onusienne signera des contrats d’achats d’électricité (CAE) ou « des contrats de location comparables, lorsqu’ils sont mieux adaptés aux cadres réglementaires locaux ».

La solarisation des missions onusiennes

Le projet solaire du HCR reçoit le soutien de l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement (Sida) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), l’agence de coopération allemande. Le HCR fera ainsi partie des agences ou missions de l’ONU qui s’appuient sur l’énergie solaire dans le cadre des activités humanitaires.

Récemment, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a doté son centre humanitaire de Malakal (dans l’État du Nil supérieur au nord-est du Soudan du Sud), d’un système solaire photovoltaïque de 700 kWc. La centrale solaire a été construite par l’IPP norvégien Scatec Solar en partenariat avec Kube Energy, un fournisseur de solutions solaires basé à Oslo en Norvège.

afrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut