Accueil / Auto & Transports / Airbus Defence & Space gèle ses investissements

Airbus Defence & Space gèle ses investissements

Airbus Defence & Space gèle ses investissements

Airbus (PA:AIR) Defence and Space a gelé ses investissements et demandé à ses 34.000 salariés de prendre des “mesures drastiques” pour économiser sa trésorerie afin d’éviter de rater ses objectifs de trésorerie pour 2017 à hauteur de plusieurs centaines de millions d’euros, selon un mémo interne consulté par Reuters.

“Face au risque de rater nos objectifs annuels de trésorerie à hauteur de plusieurs centaines de millions d’euros, nous devons réussir quelque chose d’extraordinaire ensemble”, déclare le directeur financier de la division, Julian Whitehead, dans un briefing interne dont un résumé a été transmis au personnel.

Airbus, qui a confirmé fin juillet prévoir pour 2017 un flux de trésorerie disponible stable par rapport à 2016 avant fusions-acquisitions et financement des clients, ne communique pas ses objectifs de trésorerie par division.

Airbus Defence & Space, deuxième division d’Airbus après les avions commerciaux avec 18% du chiffre d’affaires a prévenu mercredi ses Etats européens actionnaires (France, Allemagne et Espagne) que le programme d’avion de transport militaire A400M continuerait à “peser de manière significative” sur son cash flow en 2017 et 2018 en particulier.

La division compte mettre en place ce que le mémo qualifie d’équipe “Cash Crisis” (crise de trésorerie) à laquelle tous les programmes doivent contribuer afin d’améliorer la situation avant la fin de l’année.

Tant que ces plans n’auront pas été clarifiés, tous les investissements sont gelés avec effet immédiat dans toutes les activités de la division et dans toutes ses filiales, précise le mémo.
Un porte-parole d’Airbus a déclaré que la procédure standard pour la division Défense & Space était de ne pas être en décalage avec ses objectifs trimestriels et annuels de trésorerie.

Cyril Altmeyer
reuters

Aller en haut