Accueil / International / Airbus et Emirates discutent d’une commande d’”A380plus”

Airbus et Emirates discutent d’une commande d’”A380plus”

Airbus et Emirates discutent d’une commande d’”A380plus”

Selon des sources concordantes, Airbus et Emirates mènent des discussions portant sur l’acquisition par la compagnie du Golfe d’une dizaine d’A380plus, une version plus performante de l’avion. Les discussions pourraient aboutir, non pas au salon du Bourget, mais à celui de Dubaï en novembre.

L’”A380plus” sera-t-il la trouvaille qui permettra à Airbus de sauver l’A380 ? Airbus l’espère. En dévoilant ce dimanche le projet d’une version améliorée de son super Jumbo, l’avionneur européen joue son va-tout pour sauver le programme A380. L’objectif est clair : arracher de nouvelles commandes qui lui permettraient de maintenir la production de l’appareil jusqu’au milieu de la prochaine décennie au moment où de nouvelles technologies de moteurs permettraient d’envisager une remotorisation, voire un allongement de sa taille, si le marché le demandait. En effet, même avec la baisse des cadences de production en cours (un avion par mois prochainement), le carnet de commandes ne permet pas jusque-là (jusqu’à 2023 selon certaines sources, 2021 selon des observateurs). D’où les réflexions de l’avionneur pour diminuer encore la production à un moins d’un avion par mois.


Dubai Air Show

Un certain nombre de compagnies seraient intéressées par ce nouveau produit. Selon des sources concordantes, des discussions ont déjà commencé entre Airbus et Emirates, le plus gros client de l’A380. Elles concerneraient une dizaine d’appareils et pourraient aboutir d’ici au salon aéronautique de Dubaï, en novembre. Selon certaines sources les discussions portent sur cette dizaine d”avions supplémentaires ainsi que surs la conversion de commandes déjà passées mais pas encore livrées. Pour d’autres, les discussions portent sur une simple conversion de commandes.

Interrogé par La Tribune, Emirates a répondu :
“En tant que plus grand opérateur et client A380, nous sommes naturellement intéressés par les améliorations de l’efficacité du programme. Il n’y a rien à annoncer pour le moment, mais nous nous engageons régulièrement avec Airbus sur nos besoins de la flotte”

Airbus n’a pas fait de commentaire.

Début juin, alors que l’agence Bloomberg faisait état d’une commande de 20 A380 supplémentaires sans préciser s’il s’agissait d’A380 classiques ou d’”A380plus”, Emirates avait indiqué ne pas avoir de tels projet à ce moment.

Air France suit le dossier

Selon l’une de nos sources, d’autres exploitants de l’A380 seraient intéressées, non pas pour commander de nouveaux appareils mais pour réaménager les exemplaires de leur flotte actuelle d’A380 (retrofit). Ceci uniquement sur la partie de l’optimisation de la cabine. Il sera en effet impossible de greffer des winglets sur des ailes déjà existantes. Air France et British Airways seraient concernées, explique-t-on à La Tribune. Pour Air France, le calendrier de la mise en ligne éventuelle de l’”A380plus”, vers 2020, coïncide parfaitement avec son projet de réaménager les cabines de ses très gros-porteurs d’ici à 2020 également. Aucune décison n’a été prise sur l’A380 a indiqué Air France. Interrogé IAG n’était pas en mesure de nous répondre.

Fabrice Gliszczynski
latribune

Aller en haut