Accueil / Auto & Transports / Airbus installe un centre de finition pour A330 en Chine

Airbus installe un centre de finition pour A330 en Chine

Airbus installe un centre de finition pour A330 en Chine

Ce premier centre d’aménagement d’Airbus pour gros porteurs situé hors d’Europe devrait être opérationnel en 2017. Le groupe veut se rapprocher de ses “clients chinois”. Boeing n’est pas encore implanté dans le pays.

Airbus a lancé mercredi 2 mars en Chine le chantier d’un centre de finition pour long-courriers A330, sur le même site que sa chaîne d’assemblage pour A320: un nouvel argument de vente pour l’avionneur européen, qui dispute âprement à son rival Boeing le colossal marché chinois. “C’est le premier centre d’aménagement pour gros porteurs hors d’Europe”, s’est félicité le PDG d’Airbus Fabrice Brégier, lors d’une cérémonie de pose de la première pierre, dans la métropole de Tianjin, à 150 km de Pékin.

Ce centre, censé être opérationnel dès l’an prochain, réceptionnera des A330 assemblés à Toulouse (sud de la France) et se chargera de l’aménagement des cabines et des peintures extérieures, jusqu’aux ultimes vérifications avant livraison.

“L’objectif (du centre de finition) est d’être plus proche de nos clients chinois”, mais aussi d’accompagner les ventes sur un segment des gros porteurs ayant le vent en poupe, a confié à la presse Fabrice Brégier.

Airbus fait jeu égal avec Boeing en Chine

La nouvelle structure est implantée aux côtés d’une chaîne d’assemblage pour moyen-courriers A319 et A320, inaugurée en 2008 par l’avionneur, la première qu’Airbus ait établie hors d’Europe.

L’avionneur européen fait désormais jeu égal avec l’américain Boeing, qui lui ne dispose pas encore d’implantation propre dans le pays. En 2015, Airbus a livré 158 avions à des clients chinois, soit 24% de sa production mondiale.

afp/latribune.fr

Aller en haut