Accueil / Finances / Airtel Africa lève 1,25 milliard de dollars auprès de six investisseurs internationaux

Airtel Africa lève 1,25 milliard de dollars auprès de six investisseurs internationaux

Airtel Africa lève 1,25 milliard de dollars auprès de six investisseurs internationaux
Airtel Africa va lever des fonds sur les marchés financiers internationaux dans le cadre d’un partenariat avec six investisseurs. Les montants sont destinés à solder une partie de la dette de l’opérateur téléphonique et à développer les activités du groupe qui veut accélérer son rythme de croissance en Afrique.

Airtel Africa Ltd, la filiale du groupe indien Bharti Airtel Ltd implantée dans plusieurs pays africains, a annoncé ce mercredi 24 octobre une prochaine levée de fonds de 1,25 milliard de dollars auprès de six investisseurs mondiaux. Il s’agit notamment de SoftBank Group Corp, Warburg Pincus LLC et Temasek Holdings (Private) Ltd. La compagnie a également révélé son intention de coter ses actifs sur une bourse de valeurs au niveau international. Dans le sillage de cette opération de collecte de fonds via une émission d’actions primaires, la valeur de la société a été estimée à quelque 4,4 milliards de dollars. Les fonds récoltés seront utilisés pour réduire la dette existante du groupe d’environ 5 milliards de dollars, mais aussi à développer ses activités en Afrique, a déclaré Airtel Africa.

Accélérer la croissance

« L’émission d’actions primaire souligne la confiance des principaux investisseurs mondiaux dans la stratégie commerciale couronnée de succès d’Ateltel Africa et sa capacité à soutenir la croissance et la rentabilité », a annoncé Raghunath Mandava, Directeur général Afrique, Bharti Airtel.

Ce dernier a aussitôt précisé que cette transaction aidera le groupe à réduire davantage son endettement et à renforcer sa capacité à moderniser ses réseaux, à étendre sa couverture sur différents marchés. La levée de fonds devrait aussi aider la compagnie à réaliser une croissance rapide de sa branche Airtel Money. L’opérateur se prévaut d’être parmi les deux premiers au niveau de la plupart des marchés sur lesquels il opère. Avec les services 4G installés dans 9 pays et en cours de déploiement dans la plupart des autres filiales, Airtel Africa se dit prêt à conquérir une part de marché significative de la demande en croissance sur le Continent africain.

afrique.latribune

Aller en haut