La compagnie de télécoms Airtel Africa annonce la signature d’un accord de partenariat avec le groupe bancaire panafricain  Ecobank Transnational Incorporated (“ETI”), société mère d’Ecobank, dans le but de mieux faciliter à leurs clients respectifs l’accès aux services d’Airtel Money.

Le partenariat permettra aux clients Airtel Money, via l’écosystème de services financiers numériques d’Ecobank, d’effectuer des dépôts et des retraits en ligne, des transferts d’argent nationaux et internationaux en temps réel, des paiements en magasin et d’accéder prêts et produits d’épargne, entre autres.

Les clients D’Ecobank, titulaires de comptes d’entreprise, pourront effectuer des décaissements groupés, tels que des paiements de paie, directement dans le portefeuille de leurs clients Airtel Money. En outre, Ecobank pourra parrainer Airtel Money afin d’émettre des cartes de débit et des cartes prépayées, tant virtuelles que physiques, aux clients Airtel Money.

Le communiqué conjoint publié mardi 22 octobre indique que le partenariat reste soumis à l’approbation réglementaire de chaque marché où sont présents les deux groupes.

«Ce partenariat est une nouvelle preuve de l’engagement de Airtel Africa de fournir des solutions abordables, simples et innovantes aux consommateurs de toute l’Afrique. Nous continuerons à proposer des solutions M-Commerce pertinentes sur le plan local avec des partenaires tels qu’Ecobank afin d’améliorer la vie quotidienne de nos clients » a déclaré Raghunath Mandava, PDG d’Airtel Africa.

Le PDG du groupe Ecobank, Ade Ayeyemi, a pour sa part indiqué que« la collaboration avec les principaux fournisseurs de télécommunications en Afrique est un facteur stratégique clé pour combler le fossé entre les banques et les sous-banques. D’où ce partenariat avec Airtel Africa, qui met les services financiers d’Ecobank à la disposition de toutes les lignes Airtel enregistrées sur Airtel Money, sur nos marchés où les autorisations réglementaires sont en place.»

« Cette vaste portée potentielle offrira davantage de commodité aux clients, à l’intérieur du pays et en particulier aux transactions transfrontalières et aux envois de fonds à travers l’Afrique » ajouté Ade Ayeyemi.

financialafrik