Accueil / Portraits / AKINWUMI ADESINA : Un Agronome à la tête de la BAD

AKINWUMI ADESINA : Un Agronome à la tête de la BAD

AKINWUMI ADESINA : Un Agronome à la tête de la BAD

On dit de lui qu’il est l’homme qui a révolutionné le secteur de l’agriculture au Nigéria, son pays natal, en réduisant le phénomène de la corruption dans le domaine des achats des intrants. Passionné par la lutte contre la pauvreté, son élection le 28 mai dernier à la tête de la Banque Africaine de Développement a été sans bavure selon certains témoins de l’évènement car il remporte l’assentiment des votants avec 58, 10% des voix. Qui est AKINWUMI ADESINA ?

Un parcours empreint d’une énergie débordante

Porté à la tête de la BAD, par le vote des 80 Gouverneurs de l’institution, Akinwumi Adesina a un parcours des plus édifiants. Né en 1960, Akinwumi porte fièrement ses racines nigérianes. De nature souriant et ouvert, Dr Akinwumi Adesina est marié à Grace Adesina. Le nouveau président de la BAD est père de deux enfants. Après son baccalauréat en économie agricole à l’Université Obafémi Awolowo d’Ifé et un doctorat en économie agricole à l’université de Purdue en 1988, Dr Akinwumi sort grandi d’une Licence (mention Très honorable) en Agroéconomie à l’Université de Ife au Nigéria en 1981 et d’une Thèse de doctorat en Agroéconomie à l’Université Purdue dans l’Indiana aux États-Unis. Il va travailler à la Fondation Rockefeller après avoir remporté une bourse de la Fondation en tant que chercheur principal en 1988. Représentant de la Fondation de 1999 à 2003 pour la région de l’Afrique australe, il a été directeur adjoint pour la sécurité alimentaire de 2003 à 2008.
A 55 ans, le parcours de Dr Akinwumi est bien rempli. De 1995 à 1998 il est économiste principal et coordinateur des sciences sociales pour l’Institut international d’agriculture tropicale. Dr Akinwumi va servir aussi dans le groupe de travail sur l’économie du riz d’Afrique de l’Ouest de la West Africa Rice Development Association (1990-1995) comme économiste principal et coordinateur. Il sera ensuite au poste d’économiste principal assistant à l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides. Akinwumi Adesina a été jusqu’à sa nomination ministre de l’Agriculture et du développement rural du Nigeria à partir 2010 et vice-président des politiques et partenariats de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA).
Du bilan du ministère, l’on retiendra de l’homme qu’il a lancé avec pragmatisme, et surtout beaucoup de volontarisme, une révolution verte qui a replacé le secteur agricole au cœur du développement économique du Nigeria. Et les chiffres en la matière plaident pour lui :
En effet, en quatre ans, ses réformes ont permis d’augmenter la production agricole nigériane de 21 millions de tonnes, tout en réduisant d’un tiers les importations de denrées alimentaires et en créant 3 millions d’emplois dans la filière. “Si le Nigeria a pu résister hier à la chute du naira et aujourd’hui à celle des cours des hydro­carbures, c’est en grande partie grâce à l’agriculture”, estime sans fausse modestie M. Akinwumi qui se confiait à nos confrères de JA. Son ambition a toujours été d’appliquer à la BAD cette formule gagnante. “Énergie, emploi des jeunes et promotion du secteur privé”.
Pour confirmer toutes ces compétences, Dr Akinwumi a reçu plusieurs prix et distinction notamment le prix Yara pour la révolution verte en Afrique à Olso avant que l’université de Purdue ‘s collège de l’Agriculture lui décerne en 2008 leur distinguished Alumni Award agricole. En 2010, il reçoit un doctorat honorifique es lettres par Franklin and Marshall College et le 5 mai 2015 il reçoit un achievement award extraordinaire de Silverbird Television Nigeria.

Sawadogo Balguissa
ecodafrik.com

Aller en haut