Accueil / Développement / Alassane Ouattara aux populations de Yakassé-Attobrou : « La route sera bitumée en juillet »

Alassane Ouattara aux populations de Yakassé-Attobrou : « La route sera bitumée en juillet »

Alassane Ouattara aux populations de Yakassé-Attobrou : « La route sera bitumée en juillet »

hères populations, mesdames et messieurs les ministres, j’avais pris un engagement pendant la campagne de bitumer l’axe Adzopé-Yakassé-Attobrou, donc je voudrais vous dire qu’après les études et la recherche des financements, nous allons commencer le bitumage de la route Adzopé-Yakassé-Attobrou, longue de 25 kilomètre dans les deux mois à venir c’est-à-dire au mois de juillet prochain. Je suis donc venu vous annoncer cette nouvelle car pour moi, c’était plus un engagement qu’une promesse. Et ce qu’Ado dit, il le fait. Et le montant de l’investissement est de 15 milliards de francs Cfa que nous avons obtenus de la Banque africaine de développement. Chers frères, chères sœurs, au-delà de cette nouvelle, j’ai envie de vous parler. Je sais que cette région n’a pas profité beaucoup au cours des années passées des investissements de la nation. Donc, je suis venu vous dire que nous allons rattraper ce retard. Cela fait la deuxième fois que je viens à Yakassé-Attobrou pour voir les populations. Et nous avons vu la forte mobilisation tout au long du chemin. C’est pourquoi, je voudrais vous remercier et vous dire que c’est un plaisir immense pour moi de visiter cette belle région. Une région qui a donné de très grands talents à notre pays (…) Je voudrais vous dire que le ministre Patrick Achi et moi avions été complices pour régler le problème de la route Yakassé- Attobrou car nous savons que cela nous tenait à cœur. Mesdames et messieurs, quand je suis venu ici en 2010, je vous ai proposé un certain nombre de projets. Et mon objectif aujourd’hui, c’est de venir m’assurer que nous sommes tout à fait conformes avec nos engagements. Et c’est pour cela que j’ai tenu, dès l’entame de mon discours, à vous annoncer la question de route car je sais que cela vous tient à cœur. En plus de la route, nous avons engagé d’autres projets, d’environ 30 milliards dans cette région dans le secteur de la santé ; l’eau, l’électricité… Je voudrais vous dire que j’ai noté les doléances qui ont été faites. Bien évidemment, certaines seront réalisées cette année et d’autres seront réalisées dans la période 2016-2020. Voici les travaux que nous comptons réaliser rapidement, à savoir le bitumage du tronçon Yakassé-Attobrou-Adzopé, le bitumage de 6 kilomètres de voirie dans la ville de Yakassé-Attobrou et nous allons procéder à l’approvisionnement en eau potable à partir de la Comoé avec 13 milliards de francs Cfa. Et les travaux de cet approvisionnement démarreront très rapidement car le problème de l’eau doit être résolu partout et dans tous les départements en Côte d’Ivoire. La Première dame m’a demandé de vous dire qu’elle continuera de renforcer le Fonds d’appui aux femmes (Fafci). Je sais que la question de l’emploi des jeunes nous préoccupe tous. Je l’ai dit à Akoupé et à Alépé que les jeunes sont souvent manipulés. Mais ce que moi je veux, c’est de leur donner du travail. J’ai été impressionné par les interventions de messieurs le maire et le député. Car, je sais que nous ne sommes pas du même bord politique, mais ils ont été objectifs et je les en félicite. Tout ceci pour dire que la paix est de retour. Je félicite donc le peuple Attobrou et je voudrais vous dire que c’est dans la paix et dans l’union que nous continuerons de bâtir cette nation. Je me réjouis que certains de nos frères et sœurs soient rentrés d’exil. Aussi, voudrais-je profiter de l’occasion pour féliciter notre aîné, le président Henri Konan Bédié, pour l’Appel de Daoukro qui permet d’être serein par rapport aux prochaines élections, et surtout de donner une visibilité de stabilité à notre cher pays. Et je voudrais que vous soyez tous ensemble rassemblés et réunis pour que nous fassions un score sans appel à Yakassé-Attobrou et également de la région de la Mé. Certaines personnes ont dit qu’Alassane a eu un score très faible à Yakassé-Attobrou et dans la région de la Mé aux élections présidentielles passées donc il ne valait pas la peine de rendre visite à cette région. Mais moi, je suis allé à Akoupé, à Alépé et aujourd’hui, ici, à Yakassé-Attobrou parce que je sais que nous nous comprenons et je sais ce que je ferai pour cette région. Je vais donner des projets, des emplois. Et tout cela, ce ne sont pas des paroles, mais des actes que je viens vous donner. Car, aucune région de la Côte d’Ivoire ne doit être abandonnée et écartée du développement. Et je vous remercie d’être dans le train de l’émergence. Nous ferons tout ce qu’il faut pour rattraper le retard que cette région a connu. Je voudrais vous dire que c’est un engagement nouveau que je prends et je voudrais faire un pacte avec vous, celui du développement de la Mé, de la réconciliation et de l’union des filles et fils de notre beau pays. Chers parents, chers frères et sœurs, pour cette belle mobilisation et pour tous ces nombreux dons, faits à mon épouse et à moi-même. De notre côté, nous voulons dire que nous nous portons dans notre cœur et nous ferons tout pour que la souffrance et la misère qui a marqué cette région puissent être derrière au cours des prochaines années avec tous les investissements que nous ferons. Vous pouvez compter sur moi, chers parents. Cette belle région nourricière a besoin d’investissements. Et nous allons augmenter ces investissements. Et je crois que tous les cadres seront à nos côtés pour que nous puissions donner à cette région et à ce département un avenir radieux. Merci et que vive la région la Mé et le département Yakassé-Attobrou ».

lenouveaureveil.com

Aller en haut