Accueil / Mines & Energies / Algérie: contrat Sonatrach-Petrofac pour un centre de compression de gaz

Algérie: contrat Sonatrach-Petrofac pour un centre de compression de gaz

Algérie: contrat Sonatrach-Petrofac pour un centre de compression de gaz

L’entreprise britannique d’ingénierie pétrolière et gazière Petrofac va construire un centre de compression de gaz visant à doubler la production de gisements du Sahara algérien, exploités par le géant national des hydrocarbures Sonatrach, rapporte mardi l’agence de presse d’Etat algérienne APS.

Les responsables de Sonatrach et de Petrofac ont signé mardi à Alger ce contrat d’une valeur de 600 millions de dollars, portant sur le développement des champs gaziers de Tinhert, dans la région d’Illizi, à 1.300 km au Sud-Est d’Alger, selon l’APS.

Petrofac avait annoncé fin août avoir remporté ce marché, consistant en la construction d’un centre de séparation et de compression du gaz et le raccordement de 36 puits via un réseau de 400 km de gazoduc.

L’objectif est d’augmenter la production du champ de Tinherte de 4,7 millions de m3 de gaz brut par jour, indique l’APS. En mars dernier, le quotidien gouvernemental El Moudjahid estimait la production actuelle du site de Tinhert à 5 millions de m3 par jour, soit 25% de sa capacité théorique.

Le groupe algérien a déjà renforcé plusieurs sites gaziers avec des installations similaires pour faire face à la chute de pression de ces gisements.

L’Algérie est l’un des principaux fournisseurs de gaz de l’Europe, avec la Russie et la Norvège. Le pays a produit environ 94 milliards de m3 de gaz en 2017, selon le PDG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour.

abh/ayv/nas
romandie

Aller en haut