Accueil / Mines & Energies / Algérie : en 2017, les recettes d’exportation de pétrole et de gaz ont atteint 33,2 milliards de dollars

Algérie : en 2017, les recettes d’exportation de pétrole et de gaz ont atteint 33,2 milliards de dollars

Algérie : en 2017, les recettes d’exportation de pétrole et de gaz ont atteint 33,2 milliards de dollars

L’Algérie se remet petit à petit des revers économiques qu’elle a connus, en raison de la faiblesse des prix du pétrole depuis 2014. D’après des données publiées par l’agence de presse APS, la société publique en charge des hydrocarbures, Sonatrach, a déclaré que les recettes d’exportation d’énergie ont atteint 33,2 milliards de dollars en 2017, contre 27,9 milliards de dollars en 2016.

La production primaire a augmenté de 2%, en glissement annuel, pour atteindre 197 millions de tonnes d’équivalent pétrole, selon une présentation de Farid Ghezali, le directeur de la stratégie de Sonatrach, en date du 30 avril. Quant aux volumes d’exportation de pétrole et de gaz, ils ont diminué de 2% en 2017.

Le document n’a cependant pas précisé si cette production de 197 millions de tonnes d’équivalent pétrole est la production nette de Sonatrach ou si elle représente le total national. Néanmoins, il note une baisse de la production de pétrole en 2017, en raison des restrictions de l’Opep, ce qui implique que la croissance provient principalement du gaz, indique Natural Gas World. D’ailleurs, selon Reuters qui cite la Sonatrach, la production algérienne de gaz aurait augmenté de 5% en 2017, à 1,35 milliard de mètres cubes.

Etant donné que les prix du pétrole se sont améliorés sur la période, les exportations de pétrole ont bénéficié d’une hausse de 19% du prix moyen à l’exportation.

Il faut relever que la production gazière est en grande partie contrôlée par la société publique.

Olivier de Souza
agence ecofin

Aller en haut