Accueil / Mines & Energies / Algérie : Le pétrole est au “juste prix”, selon le PDG de Sonatrach

Algérie : Le pétrole est au “juste prix”, selon le PDG de Sonatrach

Algérie : Le pétrole est au “juste prix”, selon le PDG de Sonatrach

Les niveaux atteints ces derniers jours par les cours du pétrole sont qualifiés dimanche à Alger de “juste prix” par le PDG de la compagnie algérienne des hydrocarbures Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour.

“Le pétrole est actuellement autour de 75 dollars le baril et nous pensons que c’est le juste prix”, a indiqué M. Ould Kaddour à l’occasion d’un point de presse tenu en marge de la signature d’une convention de mutualité au profit des employés du groupe.

Une fourchette de prix qui varie entre 70 et 80 dollars serait, selon ce haut responsable, “positive” aussi bien pour les pays producteurs que pour les pays consommateurs de brut.

Soulignant la nécessité de maintenir cet «équilibre», le PDG de Sonatrach a ajouté que lorsque le baril de pétrole coûtait 40 dollars, il y avait une baisse d’investissements mondiaux de 500 milliards de dollars dans l’exploration, entravant ainsi le renouvellement des réserves de pétrole.

Vendredi dernier, le ministre saoudien de l’Energie Khaled al-Faleh a estimé à l’occasion d’une réunion ministérielle des pays OPEP – non OPEP organisée à Jeddah, dans l’ouest du pays, que le marché avait la capacité de supporter des prix du brut plus élevés, s’attirant ainsi une critique immédiate du président américain Donald Trump qui a accusé l’OPEP de gonfler les prix.

Les prix de l’or noir ont terminé la semaine dernière avec leur plus haut niveau en plus de trois ans, soit à 73,63 dollars le baril de Brent.

ALGER, 22 avril (Xinhua)

Aller en haut