Accueil / Auto & Transports / Algérie: les négociations avec COJAAL avancent bien pour l’achèvement…

Algérie: les négociations avec COJAAL avancent bien pour l’achèvement…

Algérie: les négociations avec COJAAL avancent bien pour l’achèvement…

Algérie:les négociations avec COJAAL avancent bien pour l’achèvement du lot Est de l’autoroute Est-ouest (ministre)

Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali, a déclaré mardi à El Tarf que les négociations entre son département via l’agence nationale des autoroutes (ANA) et le consortium COJAAL pour l’achèvement du lot Est de l’autoroute Est-Ouest “avançaient bien”.
Les discutions entre les deux parties “se poursuivent afin de trouver des solutions techniques et financières adaptées”, a souligné le ministre qui inspectait, à Drean, le tronçon de l’autoroute traversant la wilaya d’El Tarf sur une longueur de 87 km dont trois seulement ont été réceptionnés.
M. Ouali a rappelé qu’une quinzaine de cadres avaient accompagné un coordinateur japonais venu récemment en Algérie pour des rencontres de concertation initiées dans le cadre des démarches visant à régler le différend entre les deux parties.
Le ministre qui a également insisté sur l’importance de “dépasser toute contrainte de nature à retarder davantage la concrétisation de ce projet structurant”, s’est attardé sur l’impact économique de ce projet appelé à créer une dynamique économique à la mesure des ambitions du pays et à assurer le confort et la sécurité des usagers.
Les causes à l’origine des retards enregistrés dans la livraison des différents projets doivent être “identifiées” et prises en charge “en temps opportun”, a-t-il soutenu en mettant l’accent sur la nécessité de “réunir toutes les conditions préalables au lancement des chantiers afin d’éviter à l’avenir les surévaluations et le report des délais de réception”.
La nécessaire qualification des entreprises, le respect des délais et la qualité des ouvrages ont été longuement mis en relief par le ministre qui a par ailleurs souligné “l’impératif entretien du réseau routier existant pour lequel des moyens financiers considérables ont été consentis”.

APS/maghrebemergent.info

Aller en haut