Accueil / Mines & Energies / Algérie : Sonatrach et l’indonésien Pertamina consolident leur partenariat

Algérie : Sonatrach et l’indonésien Pertamina consolident leur partenariat

Algérie : Sonatrach et l’indonésien Pertamina consolident leur partenariat
Fort de 154 filiales et participations, Sonatrach passe pour la première entreprise d’Afrique. En faisant recours au marché financier international, la vache nourricière de l’Algérie brise un consensus. Jusque-là les héritiers de la révolution ont évité l’endettement.

En Algérie, Sonatrach et l’indonésien Pertamina ont signé mardi un mémorandum d’entente en vue de renforcer leur coopération dans le pétrole et le gaz, annonce l’agence de presse algérienne APS. L’accord a été signé dans le cadre du 15ème Forum international de l’énergie entre Amine Mazouzi (photo, à droite), le numéro 1 de la Sonatrach, et Dwi Soet Jipto (photo, à gauche), le PDG de Pertamina. Il entrevoit notamment d’asseoir un cadre propice pour la recherche et la réalisation entre les deux compagnies de nouveaux projets d’hydrocarbures dans l’amont et l’aval aussi bien pétrolier que gazier dans les deux pays et à l’international. Au sortir de la signature de l’accord, M. Dwi Soet Jipto s’est dit ravi de la conclusion de ce mémorandum qui est le reflet de l’excellence des relations qu’entretiennent les deux parties depuis l’arrivée sur le marché algérien de Pertamina en 2010. Il a ajouté que ces relations seront davantage renforcées dans l’avenir. Comme l’indique Maghreb Emergent, le mémorandum constitue une réactivation de l’ancien cadre de coopération (de 2012 à 2014) entre les deux compagnies englobant toutes les activités pétrolières et gazières.

 

 

Olivier de Souza / agence ecofin

Aller en haut