Accueil / Auto & Transports / Algérie – Usine Iveco à Bouira : 15% de la production destinés à l’exportation

Algérie – Usine Iveco à Bouira : 15% de la production destinés à l’exportation

Algérie – Usine Iveco à Bouira : 15% de la production destinés à l’exportation

L’installation d’une usine de montage de véhicules utilitaires de la marque italienne Iveco est confirmée dans la zone industrielle de Sidi Khaled, au sud de la wilaya de Bouira.

Cette usine entrera en production début 2016, a précisé le PDG du groupe Ival, Mohamed Baïri, à l’occasion de la présentation, hier, de ce projet prometteur en présence du premier responsable de la wilaya, Nacer Maaskri. La capacité initiale de montage envisagée est de l’ordre de 13 000 unités par an.

Pour M. Baïri, le choix de la wilaya de Bouira pour installer cette usine n’est pas fortuit dès lors que la région dispose de tous les atouts et avantages lui permettant de se positionner comme leader de l’industrie mécanique. «La proximité de la zone industrielle de Sidi Khaled du tracé autoroutier et surtout des zones de déchargement (les ports) est un atout incontournable», a souligné un cadre du groupe Ival lors de son exposé à propos de l’usine en question.

Pour M. Baïri, l’objectif est d’aller vers l’exportation. «15% de la fabrication sont destinés à l’exportation vers les pays d’Afrique, une fois nos produits certifiés par le constructeur italien», nous a confié le PDG du groupe Ival, soulignant qu’un partenariat entre la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) et ZF Algérie a été signé pour la fabrication, à Bouira, de la boîte de vitesses destinée exclusivement aux véhicules utilitaires Iveco. «Cette boîte de vitesses sera fabriquée suivant les normes et standards internationaux», a précisé M. Baïri.

Interrogé sur d’autres sous-traitants ayant affiché leur intérêt dans le cadre de ce projet, notre interlocuteur a expliqué que la phase montage et assemblage, pourtant nécessaire pour le lancement de cette usine, est déjà dépassée. «Quand nous avons annoncé, par le biais de la presse, la réalisation de cette usine, des sous-traitants nous ont contactés et ont affiché leur volonté de conclure un éventuel partenariat, à l’image de ZF Algérie, pour la fabrication de pièces, sièges, peinture et autres», a-t-il souligné.

Amar Fedjkhi
elwatan.com

Aller en haut