Accueil / Développement / Ali Haddad décide de remanier profondément le FCE

Ali Haddad décide de remanier profondément le FCE

Ali Haddad décide de remanier profondément le FCE

Ali Haddad s’apprête à opérer des changements au sein du FCE. Après le fiasco du Forum africain de l’investissement et des affaires d’Alger, le patron des patrons a décidé d’agir.

Selon nos sources, les changements toucheront le président de Jil’FCE, Toufik Lerari, qui doit céder son poste et quatre vice-présidents. Ils seront actés lors de la réunion du Conseil exécutif du FCE le 21 janvier, selon nos sources. « Ali Haddad a fait le bilan du Forum africain et jugé nécessaire d’opérer des changements. Toufik Lerari, qui s’occupait aussi de la communication d’Ali Haddad, va quitter la présidence de Jil’FCE », affirme à TSA une source de la direction du FCE. « Nous n’avons pas encore trouvé son remplaçant », assure la même source.

Plusieurs noms circulent pour prendre la place du patron de l’agence de communication Allégorie Lerari à la tête du patronat des jeunes entrepreneurs dont Sami Agli (promoteur immobilier), Hakim Soufi (Macir Vie) et Sarah Mehchem (agence de communication Oxymuse).

Toufik Lerari paie ainsi les frais du fiasco du Forum africain de l’investissement, qui a été marqué par le retrait du premier ministre, Abdelmalek Sellal, et des ministres au cours du discours d’Ali Haddad. « Toufik Lerari est tenu pour responsable de la débâcle. Ali Haddad est remonté contre lui », affirme notre source.

Outre le patron d’Allégorie, quatre vice-présidents risquent aussi de perdre leurs postes. « Il s’agit de Brahim Benabadeslam, Mehdi Bendimerad, Salah-Eddine Abdesmed et M’hamed Metidji. Les trois premiers ont joué chacun un rôle dans l’organisation du Forum africain », explique notre source.

Le patron des patrons pense aussi à « créer un poste de chef de cabinet du FCE afin de réduire les prérogatives de la secrétaire générale, qui ne fait pas l’unanimité au sein de l’organisation patronale », selon la même source.

Riyad Hamadi
tsa-algerie

Aller en haut