mercredi 23 octobre 2019
Accueil / Développement / Alibaba lance un programme d’études de premier cycle en e-commerce pour les étudiants africains

Alibaba lance un programme d’études de premier cycle en e-commerce pour les étudiants africains

Alibaba lance un programme d’études de premier cycle en e-commerce pour les étudiants africains

Le géant de l’e-commerce chinois, Alibaba, a lancé mercredi son premier programme d’études de premier cycle en e-commerce transfrontalier pour les étudiants africains révèle une livraison du site d’information chinois Xinhua.

Un total de 22 étudiants venus du Rwanda sont arrivés mardi à Hangzhou (est de la Chine), où se trouve le siège d’Alibaba, pour le 20e anniversaire de l’entreprise.

« Vous êtes arrivés au bon endroit et au bon moment », a dit Zeng Ming, président de l’Ecole de commerce d’Alibaba, relevant de l’Université normale de Hangzhou, lors de la cérémonie d’ouverture.

Cette école n’est pas une école de commerce traditionnelle. Elle se focalise sur l’économie d’Internet, selon M. Zeng.

« Les étudiants étrangers peuvent suivre des cours sur l’Internet, le commerce international et l’e-commerce transfrontalier, et aussi acquérir une expérience de première main du développement de l’économie numérique chinoise », a-t-il ajouté.

« Cette opportunité va changer nos vies, » a indiqué Mike Manzi, âgé de 18 ans. Après l’obtention du diplôme, a-t-il indiqué, il envisage de mettre en place une plate-forme d’e-commerce dans son pays, favorisant les déclarations fiscales et le dédouanement du commerce transfrontalier.

Le programme fait partie de l’accord de coopération entre le gouvernement rwandais et Alibaba dans le cadre de l’initiative Electronic World Trade Platform (eWTP) de ce dernier.

Le Rwanda et Alibaba ont lancé l’eWTP en octobre 2018, permettant au Rwanda de devenir le premier pays africain à mettre en place une plate-forme de ce genre.

Le projet eWTP démontre le concept de développement amical de l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route » et il aide à se connecter au monde par l’Internet, a déclaré Virgile Rwanyagatare, chargé d’affaires à l’ambassade du Rwanda en Chine, lors de la cérémonie.

La Chine vend des marchandises au monde par le biais du commerce électronique, et les pays africains pourront bientôt se connecter à ces plates-formes en ligne, a indiqué M. Rwanyagatare.

L’année dernière, Alibaba a offert des programmes de formation en commerce électronique aux fonctionnaires, aux propriétaires d’entreprises, aux entrepreneurs et aux enseignants des universités du Rwanda. La société a développé conjointement des cours du commerce électronique avec l’African Leadership University du Rwanda.

Hervé Kakou (Collaborateur)

Ecodafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut