Accueil / Tic & Telecoms / Alibaba se renforce dans l’industrie du sport

Alibaba se renforce dans l’industrie du sport

Alibaba se renforce dans l’industrie du sport

Le groupe chinois, géant de la vente en ligne, crée une filiale qui développera et proposera des activités allant del’organisation d’évènements sportifs à la billetterie, en passant par l’information sportive.

Le sport est-il en passe de devenir la nouvel axe de développement des groupes chinois ou leur nouvelle danseuse ? Ce mercredi , le géant chinois de la vente en ligne Alibaba a lancé mercredi une nouvelle société dédiée au sport professionnel. Une initiative qui intervient quelques semaines après qu’un autre groupe chinois, Dalian Wanda, ait annoncé acheter pour 650 millions de dollars la société Ironman Triathlon . Baptisée Alibaba Sport Group et contrôlée en majorité par Alibaba, cette filiale s’appuiera sur les plateformes de vente en ligne du groupe pour se développer et proposer des activités allant del’organisation d’évènements sportifs à la billetterie, en passant par l’information sportive.

Alibaba Sport Group a pour ambition de “de transformer l’économie du sport en Chine” et d’”apporter de meilleurs produits et services aux consommateurs, aux sportifs et aux fans”, explique dans un communiqué Daniel Zhang, le directeur général d’Alibaba. Celui-ci sera également le président de cette nouvelle filiale, crée en partenariat avec le groupe Sina, opérateur internet propriétaire de la plateforme de microblogs Weibo et de sites d’info, dont certains dédiés à l’actualité du sport.

Avec cette nouvelle filiale, Alibaba se renforce dans le secteur du sport. Le géant chinois a au cours des derniers mois effectué plusieurs investissements dans ce domaine. Outre le fait d’avoir déboursé l’an dernier près de 168 millions d’euros (1,2 milliard de yuans) pour une participation dans le club de foot chinois vedette Guangzhou Evergrande, Alibaba a également souscrit en mai dernier à l’augmentation de capital de 114 millions d’euros de LeTVSports, une site de vidéo et de streaming spécialisé dans le sport.

Hasard ou coïncidence le patron du groupe Dalian Wanda avait également souscrit à cette augmentation de capital.

Une participation dans le film “Mission Impossible”

Sans oublier que cette politique de diversification dans le sport s’intègre dans la volonté plus large d’Albaba de se déployer dans les médias et l’évennementiel afin de faire face au ralentissement de ses ventes en ligne au point que le mois dernier le groupe a annoncé sa plus faible croissance en 3 ans . Depuis le printemps 2013 l’entreprise a multiplié les prises de participations et les investissements. Après, les services de vidéo en streaming, les voitures connectées ou bien encore les robots sensibles, le géant chinois du commerce en ligne annoncé durant l’été investir dans Suning, une chaîne chinoise de magasins d’électronique et d’électroménager.

Il a aussi investi pour la première fois dans un film hollywoodien, “Mission: Impossible – Rogue Nation”, sans pour autant en préciser le montant, via Alibaba Pictures Group. Celle-ci est partenaire du studio américain Paramount Pictures pour la promotion du film en Chine, où le long-métrage est sorti en salles ce mardi.

Claude Fouquet
lesechos.fr

Aller en haut