vendredi 25 septembre 2020
Accueil / Développement / Aliko Dangote dans le top 100 du classement Bloomberg des milliardaires

Aliko Dangote dans le top 100 du classement Bloomberg des milliardaires

Aliko Dangote dans le top 100 du classement Bloomberg des milliardaires

Le Nigérian est l’homme le plus riche d’Afrique. En 2019, il a augmenté de 4,3 milliards de dollars sa fortune désormais estimée à près de 15 milliards.

L’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote est au sommet de la hiérarchie des hommes riches d’Afrique. En 2019, sa fortune s’st approchée des 15 milliards de dollars, ce qui fait de lui l’homme le plus riche d’Afrique tout simplement. Ses investissements dans le ciment, le sucre et la farine ont en effet permis au businessman nigérian d’amasser 4,3 milliards de dollars supplémentaires cette année. Et d’intégrer le top 100 des hommes les plus riches du monde établi par l’agence de presse américaine Bloomberg, à la 96e place. Dans ce classement dominé par le fondateur d’Amazon Jeff Bezos, Aliko Dangote est le seul Africain. Il suit de près le fondateur du géant informatique allemand SAP Hasso Plattner, au 95e rang, et précède Viktor Vekselberg, un entrepreneur russe situé à la 97e place.

Dans le classement annuel du magazine Forbes, Aliko Dangote a également bonne place cette année. Premier homme d’affaires d’Afrique avec une fortune estimée par Forbes à 10,3 milliards de dollars – devant son compatriote Mike Adenuga et le sud-africain Nicky Oppenheimer – il pointe aussi au 136e rang mondial.

Un poids lourd de l’économie nigériane

En dix ans, le magnat africain de 62 ans a connu une ascension fulgurante. Originaire de Kano, l’ancien étudiant de l’université égyptienne d’Al-Azhar et ce défenseur de la philosophie « the African way of doing business » investit, au tout début de sa carrière, dans le ciment et les matériaux de construction. Dangote Cement naît à la fin des années 1970, à une époque où le ciment se fait rare dans le pays. En 1980, la société s’installe à Lagos. Trois ans plus tard, un coup d’État militaire conduit à l’éviction du gouvernement démocratiquement élu, et à l’emprisonnement de nombreux hommes affaires. Le marché désormais libéré de la concurrence, Aliko Dangote a tout le loisir de s’y épanouir. Et diversifie par ailleurs ses activités, notamment dans l’agroalimentaire. Un enchaînement des événements qui suscitent des critiques. Certains l’accusent notamment de s’être rapproché des politiques pour profiter de passe-droits.

Une méfiance à son égard qui ne l’empêche pas de faire fortune. Aujourd’hui, Dangote Cement Plc, cotée à Lagos, représente plus du cinquième de la valeur de la bourse nigériane. En 2020, Aliko Dangote s’apprête à mettre sur pied un projet d’envergure : une des plus grandes raffineries de pétrole du Nigeria, à Lekki près de Lagos. Si l’usine, dont l’investissement représente 15 milliards de dollars, sera certainement une nouvelle source de bénéfices pour le milliardaire, elle pourrait aussi profiter à la première économie d’Afrique. Riche en matières premières, le Nigeria reste très dépendant du cours des hydrocarbures, qu’il ne transforme pas sur son territoire. Avec la raffinerie de Lekki, Aliko Dangote étend encore un peu plus son influence dans le pays.

lepoint

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut