Accueil / Portraits / Aliou Boubacar Diallo : PDG de WASSOUL’OR

Aliou Boubacar Diallo : PDG de WASSOUL’OR

Aliou Boubacar Diallo : PDG de WASSOUL’OR

Economiste de formation, Aliou Boubacar Diallo est un Homme d’affaire malien très connu dans le milieu de l’exploitation aurifère au Mali et dans le monde. Considéré comme l’homme le plus riche du Mali l’entreprise Wassoul’or dont il est le Président directeur Général est la confirmation d’un ambitieux rêve du jeune malien qu’il était, d’investir au pays. Homme empreint de leadership, son engagement récent dans la politique marque sa pluridisciplinarité et aussi son amour pour sa patrie le Mali.

Né à Kayes au Mali, Aliou Boubacar Diallo, fils d’un Cheminot malien, a passé son adolescence à Bamako. C’est seulement après l’obtention du Baccalauréat au Lycée Technique de Bamako sanctionné d’une bourse d’étude qu’il va poursuivre des études en Faculté des sciences économiques, juridiques et politiques de Tunis (D.E.U.G Option économie, 1979 à 1981) puis à l’Université de Picardie en France et à la suite d’obtenir une licence et une maitrise en économie et gestion financière (1982-1983). Brillant étudiant aux parcours scolaire et universitaire atypique, il va ester à l’étranger dans un premier temps afin de mettre ses compétences au service de ce pays d’accueil et en retour gagner de l’expérience dans son domaine de prédilection qu’est l’économie. Mais très vite le patriotisme prendra le dessus incitant ainsi Aliou à revenir sur sa terre natale le Mali, d’où regorge l’or et autre ressource naturelle dont l’exploitation pourrait allait être profitable aux communautés locales.

A 55 ans, Aliou Diallo est à la tête de trois grandes entreprises au Mali

A 55 ans, Aliou B. Diallo est à la tête de trois grandes entreprises. Véritable business man, son emploi du temps est un véritable parcours de combattant. Mais lui ne se lasse jamais au contraire cela parait être un défi pour sieur Diallo : Petroma Inc. Wassoul’Or et Pearl Gold.
Aliou Diallo est le président de Petroma Inc depuis 2006, la première société canadienne spécialisée dans la recherche du pétrole et du gaz au Mali. Après plusieurs campagnes de magnétisme, de résistivité et de sismique réflexion à haute résolution sur la zone du shallow gaz, une campagne de forage a été programmée sur les blocs 25 et 17 par la filiale malienne de Petroma Inc, Petroma SA MALI. Les essais de production d’électricité avec le gaz découvert ont débuté.

Wassoul’Or : une idée originale

Depuis 2002, Aliou Boubacar Diallo est le PDG de Wassoul’or, première tentative d’ouverture d’une mine d’or industrielle au Mali. A capitaux d’abord essentiellement nationaux puis largement financés par le Mansa Moussa Gold Fund11 (minimum de 70 M€) et par l’introduction en Bourse Allemande de Pearl Gold (levée de 200 M€), la société d’exploitation et de production de ressources minières de Kodiéran, propriété de Wassoul’or, se trouve dans la localité de Faboula (Région de Sikasso) au Mali. Bien que le Mali soit le troisième producteur d’or du continent africain, après l’Afrique du Sud et le Ghana, Aliou Boubacar Diallo a été le premier Malien à ouvrir en février 2012, une usine de production. Plusieurs années de recherche et d’exploration ont été nécessaires à la réalisation de ce projet minier à haut potentiel. Le principal gisement dont l’exploitation a commencé en février 2012 (paralysée depuis mars 2012 essentiellement à cause d’une mauvaise adaptation des procédés de traitement aux réalités du minerai) couvre 2 % de la superficie du permis d’exploitation de Wassoul’Or. Il aurait des ressources en or d’un minimum de 1,9 million d’onces (58,6 tonnes) de métal.
Pearl Gold est une société allemande d’investissement dans les mines d’or cotée à la Bourse de Frankfurt. Elle détient 25 % de la mine Wassoul’or. Aliou Diallo est membre et Vice-président de son conseil de surveillance.

Ses trois casquettes sont la confirmation du dynamisme de ce malien qui participe activement au développement socio-économique de son pays. Aujourd’hui encore avec la crise socio-politique que vit le Mali, il a montré son patriotisme à travers son engagement politique aux côtés de son excellence Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République du Mali. La paix au Nord Mali il en a fait une préoccupation personnelle et n’hésite pas à apporter sa voix pour la réconciliation entre les maliens. Pour preuve, « Dans l’actuel contexte de crise, Aliou Diallo propose des solutions économiques notamment un partage équitable des parts des exploitations minières sur l’ensemble des régions du Mali et invite les protagonistes à se réunir à Genève. Cette initiative est appuyée par la population malienne et la diaspora grâce à la signature d’une pétition de soutien en ligne. » Bien que son engagement politique suscite des polémiques de gauche à droite, Aliou Diallo, reste un modèle de self made africain pour les jeunes générations. Wassoul’Or demeurera une idée originale à succès. Cette dévotion de l’homme doit servir d’exemple pour les migrants qui se meurent sur l’ile de Lampedusa afin qu’ils comprennent que le succès et la réussite sont aussi possible en Afrique.

Balguissa Sawadogo
ecodafrik.com

Aller en haut