Accueil / International / Alstom décroche un contrat de plus de 800 millions d’euros aux Pays-bas

Alstom décroche un contrat de plus de 800 millions d’euros aux Pays-bas

Alstom décroche un contrat de plus de 800 millions d’euros aux Pays-bas

Alstom va fournir 79 trains Intercity de Nouvelle génération à la compagnie ferroviaire néerlandaise Nederlandse Spoorwegen (NS). La première livraison est prévue pour janvier 2020. Ces trains circuleront sur la ligne Amsterdam-Rotterdam-Breda et sur le couloir Den Haag-Eindhoven.

Le groupe français Alstom, leader mondial des systèmes ferroviaires intégrés, va fournir à la compagnie néerlandaise NS 79 trains intercity, représentant une capacité totale de 25.000 sièges, pour un montant de plus de 800 millions d’euros. Ces nouveaux trains sont “un concentré des meilleures technologies de notre plateforme Corodia”, indique le groupe dans un communiqué. La première livraison sera effectuée en janvier 2020.

Plusieurs sites européens participeront au projet

Les trains sont conçus et développés à Saint-Ouen (France) et Salzgitter (Allemagne) et seront fabriqués sur le site Alstom de Katowice (Pologne). D’autres sites européens participeront au projet : Charleroi (Belgique) pour la signalisation embarquée, Ridderkerk (les Pays-Bas) pour la mise en service, la garantie, l’assistance, la formation et les services ; et en France, Valenciennes pour l’aménagement intérieur, Reichshoffen pour la conception de la cabine du pilote, Ornans pour les moteurs, Tarbes pour la conception des coffres de traction et la fabrication des modules de puissance, et enfin Villeurbanne pour l’Internet à bord, l’électronique embarquée, et l’information voyageurs.

Alstom est déjà présent aux Pays-Bas. « Alstom est engagé sur le marché néerlandais depuis plusieurs années et a livré des tramways et des métros à La Haye, Amsterdam et Rotterdam. Alstom est également responsable de l’installation et de la maintenance du système de signalisation européen ERTMS sur la route de la Betuwe et la ligne Hanze », rappelle Andreas Knitter, senior vice-président Europe chez Alstom.

latribune.fr

Aller en haut