Accueil / Auto & Transports / ALSTOM devient le premier actionnaire de la société sud-africaine

ALSTOM devient le premier actionnaire de la société sud-africaine

ALSTOM devient le premier actionnaire de la société sud-africaine

Alstom (ALO-28,96 € -0,45 %) a signé un accord afin d’acquérir une participation de 51 % dans la société sud-africaine CTLE (Commuter Transport & Locomotive Engineering), spécialisée dans la modernisation des trains. L’acquisition est faite auprès de CTE et IDC, deux sociétés sud-africaines qui resteront actionnaires. Une fois l’accord finalisé, et dès obtention de l’approbation des autorités antitrust sud-africaines, Alstom lancera le projet d’intégration de CTLE qui a pour but de renforcer sa structure grâce au développement des compétences locales et au soutien des experts d’Alstom.

Cette intégration permettra d’étendre les activités de CTLE qui sera en mesure de proposer un portefeuille complet incluant l’infrastructure, les solutions de signalisation, les trains et les pièces, ainsi que les services pour mieux répondre aux besoins de transport ferroviaire de l’Afrique australe.

Cette acquisition renforce la présence d’Alstom dans la région tout en permettant la création d’une base industrielle et commerciale plus solide. Elle permet également à Alstom de proposer une gamme de produits et de solutions ferroviaires plus large pour mieux répondre aux besoins de transport de la région. Grâce à cette opération, CTLE bénéficie du leadership mondial d’Alstom dans le transport ferroviaire, les nouvelles technologies, ainsi que de ses outils et processus de classe internationale. La croissance favorisera aussi la création d’emplois et contribuera au développement des compétences du personnel en place. En outre, le partenariat permettra à l’entreprise d’obtenir de meilleures capacités de financement pour développer son activité tant sur le marché intérieur que sur le marché d’exportation.

“Nous sommes ravis de signer cet accord avec nos partenaires sud-africains. C’est un partenariat avantageux pour les deux parties, qui renforcera le secteur ferroviaire de l’Afrique du Sud, stimulera son économie et, à long terme, répondra aux besoins d’autres pays de la région Afrique australe”, a déclaré Gian-Luca Erbacci, Vice-président Senior d’Alstom Moyen-Orient et Afrique.

Installée dans la région d’Ekurhuleni à Nigel, à l’est de Johannesburg, CTLE emploie 450 personnes et se conforme pleinement aux principes du Black Economic Empowerment (émancipation économique des noirs). L’entreprise, qui dispose d’une installation de fabrication de 80 000 m2, a généré un chiffre d’affaires de plus de 15 millions d’euros en 2014.

capital.fr

Aller en haut