Accueil / Auto & Transports / Alstom lorgne le juteux contrat des TGV espagnols

Alstom lorgne le juteux contrat des TGV espagnols

Alstom lorgne le juteux contrat des TGV espagnols

Le constructeur français a répondu à l’appel d’offres lancé par Renfe pour la livraison de 15, voire 30 trains à grande vitesse. Siemens, CAF et Talgo sont également candidats.

Quinze trains à grande vitesse (TGV) voire 30 : c’est le contrat que lorgne Alstom en Espagne. Le constructeur de trains français a en effet déposé une offre auprès de la compagnie ferroviaire espagnole Renfe.

Un contrat de 2,6 milliards d’euros

Ce mercredi, dans un communiqué commun avec ministère espagnol de l’Equipement, la société publique ferroviaire espagnole a en effet annoncé avoir reçu quatre offres émanant des constructeurs espagnols CAF et Talgo, d’Alstom et de l’allemand Siemens pour lui livrer jusqu’à 30 TGV, un contrat évalué à 2,6 milliards d’euros.

Lancé en novembre, l’appel d’offres porte sur “l’achat de quinze trains à grande vitesse (TGV), avec la possibilité de commander jusqu’à quinze trains supplémentaires”. Il prévoit aussi un service de maintenance de ces trains pendant au moins trente ans, selon le communiqué.

Moins de 400 sièges

Ces nouveaux trains seront “les plus rapides de la flotte (320 mk/h), les plus efficaces en terme de consommation d’énergie” et compteront au moins 400 places, assure Renfe.

Le dernier contrat d’achat de trains signé de la société nationale d’exploitation des chemins de fer espagnole remonte à 2005.

latribune.fr

Aller en haut