Accueil / Développement / Amancio Ortega, le nouvel homme le plus riche du monde

Amancio Ortega, le nouvel homme le plus riche du monde

Amancio Ortega, le nouvel homme le plus riche du monde

Le fondateur de Microsoft Bill Gates n’est plus l’homme le plus riche du monde, selon Forbes, et laisse sa place à Amancio Ortega, propriétaire espagnol de la chaîne de vêtements Zara.

Amancio Ortega vient de truster la tête du classement des hommes les plus riches du monde. Bill Gates occupe désormais le second rang pour laisser à Ortega la place au soleil – le titre d’homme le plus riche de la planète lui avait déjà été volé, notamment en 2014 par le mexicain Carlos Slim.

La différence entre leurs deux fortunes semble anecdotique… elle est de 1 milliard. Celle de l’espagnol est estimée à 79,5 milliards de dollars contre 78,5 pour le fondateur de Microsoft .

Le haut du podium, Ortega y est depuis peu. Mercredi dernier, les actions d’Inditex – multinationale détenant les groupes Zara, Pull&Bear et Massimo Dutti entre autres – ont bondi de 2,5 % gonflant le pactole personnel d’Ortega d’1,7 milliard de dollars. Ce qui a fait la différence avec Bill Gates.

American dream à l’espagnole

Fils de cheminot à La Coruña en Espagne, Amancio Ortega a débuté sa carrière comme simple employé dans un magasin de sa ville. Avec moins de 100 dollars en poche, il se décide un jour à ouvrir son propre business. Dans son salon, il crée avec sa femme, Rosalia Mera ce qu’il vend : de la lingerie, des pyjamas et des vêtements de nuit.

Le couple ouvre un magasin qu’ils appellent Zara , en 1975. Neuf ans plus tard, Amancio Ortega gère une plateforme d’environ 10.000 mètres carrés et commercialise dans une dizaine de villes en Espagne.

“Quand les compagnies comme Gap et H&M prenaient cinq mois pour designer, faire, distribuer et vendre de nouveaux produits dans les débuts 2000, Zara le faisait en trois semaines”, indique Forbes. “Ce qui lui a permis de s’adapter beaucoup plus facilement aux caprices de la clientèle et à la volatilité des modes”, analyse le magazine.

En 2001, le commerçant de génie intègre la liste Forbes des hommes les plus riches du monde avec un portefeuille de 6.6 milliards de dollars. A l’époque, Bill Gates en avait huit fois plus. Un écart complètement effacé en 15 ans.

 

 

 

lesechos.fr

Aller en haut