Accueil / Tic & Telecoms / Amazon déçoit Wall Street malgré un bénéfice triplé

Amazon déçoit Wall Street malgré un bénéfice triplé

Amazon déçoit Wall Street malgré un bénéfice triplé

Le chiffre d’affaires du géant américain d’internet a atteint 32,7 milliards de dollars au troisième trimestre. Le bénéfice par action, de 52 cents, a déçu les investisseurs, qui s’attendaient à 78 cents.

Bénéfice triplé sur an mais bénéfice… décevant ! Le géant américain Amazon a publié jeudi un résultat net de 252 millions de dollars et un bond de 29% de son chiffre d’affaires. Hier soir, pourtant, l’action du groupe perdait presque 5% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse. Les investisseurs ont sanctionné des marges moins bonnes que prévu : le bénéfice par action, qui sert de référence à Wall Street, a en effet atteint seulement 52 cents quand les analystes en espéraient 78.

Le cloud en pleine expansion

A 32,7 milliards de dollars, le chiffre d’affaires est, pour sa part, conforme aux attentes du marché. Amazon a réussi à fortement améliorer sa rentabilité depuis plusieurs trimestres grâce à sa filiale de services informatiques dématérialisés en ligne (“cloud”) AWS. Cette dernière a encore vu son chiffre d’affaires augmenter de 55% à 3,2 milliards de dollars au troisième trimestre, et son bénéfice d’exploitation doubler à 861 millions.

Mais la politique de développement tous azimuts du groupe coûte beaucoup d’argent, que ce soit par exemple afin de produire des séries originales pour son service de vidéo en ligne en streaming, afin d’augmenter son réseau de livraison, ou encore afin de muscler les capacités de son assistant virtuel à intelligence artificielle Alexa. Les dépenses opérationnelles totales d’Amazon se sont ainsi envolées de 29% ce trimestre.
Prévisions prudentes pour les fêtes

Par ailleurs, si les résultats des activités traditionnelles de commerce en ligne en Amérique du Nord progressent, celles à l’international ont plus que doublé leur perte d’exploitation, à 541 millions de dollars.

Le groupe a en outre fait des prévisions relativement prudentes pour le quatrième trimestre, une période cruciale en raison des achats liés aux fêtes de fin d’année. Il dit tabler au total sur un chiffre d’affaires entre 42 et 45,5 milliards de dollars, contre 44,6 milliards anticipés jusqu’ici par les analystes. Il promet un bénéfice d’exploitation compris entre zéro et 1,25 milliard de dollars, contre 1,1 milliard un an auparavant.

latribune.fr | AFP

Aller en haut